Mort de deux militaires guinéens à Kidal (Mali) : réaction du ministre de la Défense

Me Abdoul Kabélé Camara, ministre de la Défense nationale« Ce n’est pas notre pays qui est visé ! C’est le camp onusien de la Munisma qui a été la cible de cette attaque perpétrée la nuit du 27 au 28 novembre », a d’abord précisé le ministre guinéen de la Défense nationale, Maître Abdoul Kabélé camara.

Evidemment, depuis un certain temps, beaucoup de nos compatriotes craignent le risque de l’énervement des djihadistes contre la présence militaire guinéenne au Mali et surtout avec les récentes interventions très menaçantes du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé… Mais, le ministre délégué à la Défense nationale est ferme : la Guinée n’est pas visée, c’est le camp onusien qui a été la cible de l’attaque…

Disant n’avoir pas, pour le moment, toutes les informations liées à cette attaque du camp onusien qui a emporté la vie à nos deux concitoyens, le ministre de la Défense a quand même rassuré que les corps des deux militaires guinéens pourront être rapatriés en Guinée. « Il y a toute une procédure onusienne dans ce sens », a indiqué Me Abdoul Kabélé Camara.

Entretien réalisé au téléphone par Nouhou Baldé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS