UFDGComme nous l’écrivions précédemment, l’UFDG a tenue hier, comme à ses habitudes, l’assemblée générale ordinaire au siège nationale de son parti, à la Minière. Et, comme la semaine dernière, c’est monsieur Bano Sow qui a dirigé la rencontre de ce samedi 02 janvier 2016, a constaté Guineematin.com à travers deux de ses reporters qui étaient sur place.

Mais, contrairement aux autres assemblées générales ordinaires du parti, celle de ce samedi 2 janvier 2016 n’a pas enregistré des sujets aussi riches et a surtout manqué de discours cohérents et ininterrompus comme l’espéraient les militants mobilisés au siège pour apprendre des sujets nouveaux et des positions clairement adoptées par les décideurs de leur parti.

En réalité, les rares déclarations applaudis sur place ont été celles du responsable de la communication du parti, Alpha Boubacar Bah pour avoir annoncé que son parti demandera le « départ » du Président Condé s’il n’arrêtait pas de présider les assemblées générales du RPG. Une déclaration qui a été fortement salué par les applaudissements et cris, de même que celle du même orateur annonçant (là aussi) la chasse du gouverneur de Labé, Sadou Kéita.

A part ces deux annonces et celle du président de l’AG, Bano Sow contre le décret sur le recensement général de la population et de l’habitat, il n’y a eu que la traduction du message de vœux de nouvel an de Cellou Dalein Diallo en langue nationale (Soussou, Malinké et Pular).

« D’ailleurs, vous avez remarqué Alpha Boubacar Bah, chargé de communication du parti, venir à tout moment souffler à l’oreille de Bano Sow des sujets à évoquer », a fait remarquer un militant, visiblement déçu de ce « manque de sujet du jour » à cette assemblée générale.

Il est vrai que cette assemblée générale a donné l’impression d’une rencontre mal préparée de sorte qu’on voyait- à plusieurs reprises- Alpha Boubacar Bah venir souffler quelques mots à l’oreille du président de séance, Docteur Bano Sow. Aussitôt, celui-ci changeait de sujet pour introduire d’autres, comme c’est le cas de la présentation des vœux du parti à la presse, etc.

Bref, l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG a donné l’impression hier que la deuxième force politique de la République n’est pas aussi « blindé » qu’elle le fait croire et que le fromager aussi peut manquer d’inspiration et de séduction…

De retour du siège de l’UFDG, Mamadou Alpha Baldé et Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41/ 620 84 85 01

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin