Cellou et Bah OurySelon des informations qui circulent actuellement dans la capitale guinéenne, plusieurs responsables de la mouvance présidentielle (RPG et partis alliés) s’activeraient à la mobilisation des citoyens de Conakry pour l’accueil du vice-président de l’UFDG, Bah Oury, le dimanche prochain, 24 janvier 2016.

A en croire ces informations, monsieur Bah Oury a personnellement adressé des courriers aux coordinations régionales pour annoncer son retour et exprimer son souhait de leur rendre visite à son arrivée. Une information qui a été confirmée à Guineematin.com par la coordination nationale Haali-poular de Guinée.

Mais, sur l’organisation de son retour, on apprend que la sécurité pourrait-être assurée par l’Etat ; et que le pouvoir aurait chargé la logistique à l’homme d’affaires et politique, Amadou Oury Diallo, dit Diallo Sadakadji (ancien farouche opposant qui est devenu proche du président de la République, le professeur Alpha Condé). Déjà Diallo Sadakadji aurait mis deux véhicules à la disposition des organisateurs…

Pour leur part, des personnalités de la mouvance présidentielle originaires du Fouta- comme Docteur Saliou Bella Diallo (ancien vice-président de l’UFDG, devenu porte parole de la mouvance présidentielle)- seraient chargées de s’occuper la mobilisation, notamment des ressortissants du Fouta.

Joint au téléphone par Guineematin.com pour vérifier l’exactitude de ces informations, Saliou Bella Diallo n’a pas voulu dialoguer avec Guineematin.com : « mon conseiller va vous répondre », a-t-il dit, dès qu’on s’est présenté à lui, avant même de nous laisser poser une question. Et, lorsqu’on lui a insisté pour lui poser notre question, le démissionnaire de l’UFDG a tout simplement coupé notre appel ! Une fuite en avant qui laisse penser que Saliou Bella a juste peur d’assumer publiquement ce qu’il fait…

Mais, Docteur Saliou Bella Diallo a au moins décroché notre appel, contrairement à Diallo Sadakadji dont le téléphone, mais personne ne décroche…

Enfin, Guineematin.com a appris que cette « immixtion » de la mouvance présidentielle a créé une vraie préoccupation au sein de l’UFDG. « Faut-il aller s’associer à un évènement organisé par la mouvance présidentielle avec une sécurité assurée par l’Etat ? Comment pourraient se comporter des hauts responsables de l’UFDG face à des comportements inamicaux de leurs adversaires qui organisent la réception à l’aéroport ou au cours de l’itinéraire ? », des questions et beaucoup d’autres ne manqueraient pas actuellement de rester sans réponse du côté de la CBG, le QG de l’UFDG.

Joint au téléphone dans la journée de ce jeudi 21 janvier 2016, un responsable du parti de Cellou Dalein Diallo a refusé de répondre à nos questions à visage découvert. Mais, sous anonymat, notre interlocuteur a révélé l’existence d’un plan bien élaboré, avant de se corriger en conjuguant son verbe à l’imparfait… « Il était prévu d’envoyer une forte délégation à l’aéroport pour accueillir notre vice-président. Bien sûr qu’on avait prévu de mobiliser les militants. Une forte délégation et tous les députés devaient aller à l’aéroport. Il allait être accueilli le long de l’itinéraire suivi. Le président Cellou et tous ceux qui n’auront pas fait le déplacement de l’aéroport allaient l’attendre au siège où les discours allaient être prononcés. Puis, le cortège allait l’accompagner jusqu’à son domicile… », a-t-il confié.

Mais, que vont faire maintenant les dirigeants de l’UFDG, notre contact jure n’avoir pas refusé de nous le dire. « Je ne sais pas ce qui va être décidé. Mais, je te jure que les gens se posent des questions »…

Enfin, on apprend que Bah Oury a renoncé à un vol direct Paris-Conakry qui allait le déposer dans la capitale guinéenne le soir. Désormais, le premier vice-président va transiter par Dakar où il doit arriver dans la soirée du samedi. Et, le lendemain, dimanche 24 janvier, quitter la capitale sénégalaise à 8 heures pour débarquer à Conakry aux alentours de 9 heures TU.

A suivre !

Alpha Yaghouba Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin