Qui pour remplacer Alpha Condé ? « Damantang ou Kiridi », dit Sidiki Camara, frondeur du RPG

Aboubacar Sidiki Camara, porte parole des frondeurs du RPG
Aboubacar Sidiki Camara, porte parole des frondeurs du RPG arc-en-ciel

Dans l’après-midi de ce mardi 03 mai 2016, Guineematin.com a reçu à son siège, à Kipé Dadia, Aboubacar Sidiki Camara, porte parole des frondeurs du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel. Au cours de notre entretien, le jeune politicien a donné son avis sur toutes les questions qui lui ont été posées, y compris ses appréciations des autres leaders politiques de notre pays : Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Bah Oury, Faya Milimono…

Concernant l’avenir du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, Sidiki Camara est catégorique : les réformes sont obligatoires pour la survie de ce parti. Ces réformes permettront, à son avis, aux militants, notamment à l’intérieur du pays, de continuer à s’engager au RPG.

Déplorant le comportement de certains hauts cadres qu’il accuse de trahir le chef de l’Etat en tenant un double langage (selon qu’ils soient face au président ou aux militants à la base), le porte parole des frondeurs a prévenu qu’une élection dans cette situation de confusion ne serait pas bénéfique au RPG.

Aboubacar Sidiki Camara trouve d’ailleurs très préoccupant que des militants fieffés du RPG puissent aujourd’hui critiquer « publiquement » le professeur Alpha Condé dans des zones comme Siguiri et que ce dernier ne soit pas conscient du danger qui guette ce grand parti.

Parlant de l’annulation d’une grande rencontre qui devait se tenir à Kankan à cause de la désinformation de quelques cadres qu’il accuse de tromper le président de la République, le porte parole des frondeurs a déploré que le professeur Alpha Condé fasse avorter la rencontre en croyant qu’il serait transformé à un débat qui porterait sur sa succession.

Justement, interrogé sur les personnalités qui pourraient bénéficier d’une unanimité aujourd’hui pour remplacer le président Alpha Condé, Aboubacar Sidiki Camara a cité les ministres Albert Damantang Camara et Naby Youssouf Kiridi Bangoura, avant d’ajouter Docteur Ousmane Kaba…

Mais, à contrario, des noms comme Sanoussy Bantama Sow, Bany Sangaré et autres lui font éclater de rire… Pour le porte parole des frondeurs, il est inimaginable de voir des cadres comme ces derniers prétendre à de tels postes…

Guineematin.com vous proposera, dès que possible, le décryptage intégral de cette interview, ainsi que sa version vidéo.

A suivre !

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS