Lancement des travaux de la vieille mosquée de Fatako : « le président nous a promis beaucoup d’autres choses »

Elhadj OumarAprès plus de vingt ans de la première tentative, c’est finalement aujourd’hui, lundi 30 mai 2016, que les travaux de reconstruction de la première mosquée de Fatako, vielle de plus de six siècle, seront lancés, sous l’initiative des fils de la localité, à sa tête l’homme d’affaires résidant à Abidjan, Elhadj Oumar Baldé, qui s’est d’ailleurs confié à l’envoyé spécial de Guineematin.com à Fatako.

Située à l’extrême Est de la sous préfecture de Fatako, cette veille mosquée sera reconstruite avec une nouvelle architecture, en respectant l’idéologie des anciens, ont dit les initiateurs.

Pour le moment, les initiateurs (Elhadj Oumar Baldé, Elhadj Samba Baldé et Elhadj Mamadou Saliou Baldé) se réservent de donner le coût de réalisation et le délai d’exécution.

Selon le principal porteur de ce projet de rénovation de l’ancienne mosquée de Fatako, l’homme d’affaires, Elhadj Oumar Baldé, qui a reçu l’envoyé spécial de Guineematin.com dans la nuit d’hier, dimanche 29 mai 2016, tout était programmé pour la reconstruction de cette mosquée depuis 1992, en commun accord avec les fils de Fatako, y compris son frère Elhadj Ousmane Baldé « Sans loi ».

« On avait prévu la reconstruction de cette mosquée, vielle de plus de six siècle depuis les années 1992. Tout Fatako s’était entendu pour la reconstruction. Mais, Elhadj Ousmane Baldé « Sans loi », lui, avait une autre idée derrière la tête qui était de construire une autre mosquée. Du vivant de mon père, il n’a pas entamé les travaux parce qu’il n’allait pas accepter. Mais, quand il est décédé, en 1998, il a cherché à réaliser son projet », a confié Elhadj Oumar Baldé à l’envoyer spécial de Guineematin.

Enfin, Elhadj Oumar Baldé a tenu à remercier le président de la République, le professeur Alpha Condé qui, au delà de son soutien, a offert trente cinq tonnes de ciment pour la rénovation de la vielle mosquée de Fatako.

« Lors d’une rencontre avec le président de la République, il nous a apporté tout son soutien et nous a offert pour un départ trente cinq tonnes de ciment. Et, il nous a promis beaucoup d’autres choses. Donc, nous le remercions sincèrement », a insisté le principal porteur du projet de rénovation de la veille mosquée de Fatako, Elhadj Oumar Baldé, dit Oumar Abidjan.

De Fatako,  Mamadou Mouctar Barry envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : 621607907

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS