bangaly-camara« Les élections communales déterminent la capacité de mobilisation du parti au pouvoir », a rappelé monsieur Bangaly Camara, ancien maire de la ville de Kankan, qui a présidé l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir, ce samedi 10 septembre 2016, a constaté Guineematin.com au siège du RPG arc-en-ciel.

S’adressant aux responsables et militants du parti d’Alpha Condé, Bangaly Camara a rappelé que les élections communales seront organisées le 18 décembre prochain, si la proposition de la CENI est finalement acceptée.

Parlant des enjeux de ces élections de proximité, monsieur Camara a dit : « Les élections communales déterminent la capacité de mobilisation du parti au pouvoir ». Pour lui, les responsables, militants et sympathisants du RPG arc-en-ciel doivent accorder assez d’importance à ses élections communales. « Notre système de gestion est basée sur la décentralisation qui signifie le transfert du pouvoir de l’Etat aux collectivités décentralisées. Et, ce sont les communes urbaines et rurales qui vont gérer quelques pouvoirs de l’Etat », a t-il expliqué, tout en invitant les militant à œuvrer à ce que le parti ait « les 60 à 70% des communes » de la Guinée.

Si, comme annoncé, elles se tiennent le 18 décembre prochain, ce seront les premières élections locales sous le régime Alpha Condé, arrivé à la magistrature suprême de la Guinée en 2010. Les dernières élections communales avaient été organisées par feu le Général Lasana Conté (décédé en 2008), il y a plus de dix ans, le 18 décembre 2005. A l’époque, le PUP, alors parti au pouvoir, avait remporté 31 des 38 communes urbaines et 241 des 303 communautés rurales de développement.

Depuis son élection en Guinée, en 2010, le président Alpha Condé a toujours remis à plus tard ces importantes élections de proximité. De plus en plus impopulaire et ayant peu de moyens de les remporter, le chef de l’Etat guinéen a préféré remplacer les maires par des délégations spéciales, en résistant à toutes les manifestations de l’opposition depuis son élection : chaque fois, la CENI annonce la date la plus éloignée que possible.

Mais, si elles se tiennent le 18 décembre, le RPG arc-en-ciel parviendra-t-il à gagner soixante pour cent de nos mairies devant ses alliés de la mouvance présidentielle et toute l’opposition guinéenne ?

Attendons de voir !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin