Dans la nuit du vendredi 20 janvier 2017, des coups de feu inhabituels ont résonné au camp Alpha Yaya Diallo, situé au quartier Béhanzin, commune de Matoto, dans la banlieue de Conakry. Cette grogne de certains éléments de l’Armée- dont les autorités au plus haut niveau semblaient minimiser- a pris une autre tournure, a appris Guineematin.com dans la journée de ce mardi 07 février 2017.

Après ce mouvement de colère de certains hommes en uniforme dans l’ancien siège de la junte militaire du CNDD, la hiérarchie militaire aurait procédé à des arrestations au sein de la grande muette. Même si certains ont été relâchés, d’autres croupissent encore en prison.

Actuellement, nous ignorons le nombre de personnes mises en cause dans cette  affaire. Seulement, on sait que des jeunes militaires en colère arrêtés dans la nuit de ce vendredi 20 janvier devaient comparaître devant le tribunal militaire ce mardi 07 février 2017. Mais, aux dernières nouvelles, le report du procès a été annoncé pour le jeudi prochain, 09 févier 2017.

On se rappelle qu’au lendemain de ces bruits de bottes, le ministre d’Etat à la présidence chargé de la Défense, Dr. Mohamed Diané, avait réuni la hiérarchie pour tirer les leçons des incidents survenus la veille au camp Alpha Yaya Diallo.

Au sortir de cette réunion, le ministre de la Défense avait annoncé que « des éléments malintentionnés ont procédé à des tirs sporadiques entre la Noumba et le BATA au BSC. Toutes les unités ont réagi positivement contre cette action isolée. Des dispositions ont été prises pour que la quiétude règne partout. Les enquêtes sont en cours », avait alors indiqué le ministre Mohamed Diané. Et puis, une augmentation de 20 pour cent des salaires a été annoncée.

Depuis, très peu d’informations circulent. Et, le peu d’information qui filtre est difficile à vérifier. En attendant des informations officielles du ministère de la Défense nationales, l’un des avocats de ces détenus, contacté par Guineematin.com, a dit n’avoir pas l’autorisation de ses clients de communiquer sur ce dossier.

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Tél.: (00224)620848501

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin