Cette annonce budgétaire a été faite par le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah, à l’occasion du lancement officiel ce mardi 21 mars 2017, de la première session du conseil administratif préfectoral, a constaté sur place, Guineematin.com à travers sa correspondante basée dans la préfecture.

Ils sont au nombre de 94 participants, entre autres les 12 sous préfets de la préfecture, les maires des communes rurales, les chefs de services ainsi que les représentants des partis politiques et institutions basées à Labé à prendre part à cette rencontre préfectorale placée sous la présidence d’honneur du gouverneur de région Sadou Keita.

Selon le préfet de Labé, ces deux jours de rencontre seront mis à profit pour discuter de plusieurs sujets brulants de la préfecture. Dégageant l’objectif de cette rencontre, El Safioulahi Bah indique que, « pour les services déconcentrés, il sera question des activités réalisées ou en cours de réalisation, les actions programmées pour l’année 2017, les difficultés rencontrées et propositions de solution. Pour les collectivités décentralisés, ce sont les comptes administratifs et de gestion 2016, les avants projets de budget primitifs 2017, les actions réalisées ou encours de réalisation en 2016, les problèmes de sécurité, difficultés et proposition de solution ».

Pour donc l’exercice 2017, une proposition de 1 milliard 222 millions 505 mille francs guinéens a été faite au gouverneur de région pour approbation. Cependant précise le préfet, « c’est un budget charnière vue la faiblesse du taux de recouvrement des années précédentes. Nous espérons qu’avec une motivation des agents de services des impôts, et une bonne explication aux contribuables sur l’utilisation à leur avantage des recettes, cela s’améliorera et ainsi, des investissements seront faits ».

Pour ce budget annuel qui s’équilibre en recettes et dépenses, la préfecture de Labé prévoit plusieurs actions. « Nous entendons souvent des préfets attaqués dans leurs domiciles, cette fois-ci, nous allons reconstruire la cour du préfet et du secrétaire général. Nous avons également prévue la mutuelle de santé pour les travailleurs de la préfecture.

L’avantage sera qu’on pourra aller gratuitement se faire visiter, déceler des éventuelles maladies et ainsi les soigner avant qu’elles ne s’aggravent », a confié le préfet Safioulahi Bah !

De Labé, Yayé Aïssata Diallo pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin