L’honorable Abdourahamane Sinkoun Camara et sa suite ont été reçus ce jeudi, 6 avril 2017, par les populations de Nialia, une localité située à 35 km à l’est de la ville de Faranah où le député a dit venir pour transmettre le message du président de la République, le professeur Alpha Condé, a constaté le reporter de Guineematin.com qui est dans la délégation.

Les populations massivement sorties l’accueillir ont, par la voix de monsieur Abdoul Karim Oularé, Président de la délégation spéciale de Nialia (avec ses 10 districts), ont souhaité la bienvenue à la délégation avant d’exprimer leur soutien aux actions du Chef de l’État.

Après son homonyme et président de la délégation spéciale de Nialia, le député uninominal de Faranah, Abdoul Karim Oularé a également exprimé la reconnaissance de Faranah au président de la République.

Pour sa part, l’honorable Sinkoun Camara, chef de la délégation, a entamé son allocution par les prédispositions à réaliser le pont de Faranah, la relance des activités de Bellzone et l’usine de Gari, sans publier son engagement à accompagner les femmes dans leurs activités de production et de commercialisation du detarium.

En sa qualité de président du comité d’appui aux élections communales en Guinée forestière, Abdourahmane Sinkoun Camara a également remercié les responsables de sa formation politique pour la mobilisation des militants, le dynamisme des structures et l’efficacité des responsables. Il a encouragé cette dynamique avant d’établir un bilan élogieux du régime d’Alpha Condé. « En sept ans, le président a électrifié toutes les sous-préfectures du pays, construit des battages, des écoles, des centres de santé, des hôpitaux, de routes …et mis en place un mécanisme de gestion transparente des ressources du pays, renforcé l’État de droit et la démocratie, remis le pays sur le plan international… », a-t-il cité.

A en croire le député, ce sont ces efforts qui ont permis au président Alpha Condé d’être porté à la tête de Union africaine, cette année.

A la fin de sa communication, entremêlée d’applaudissements, des femmes impliquées dans les activités du detarium ont pris la parole pour exprimer leur souffrance et solliciter l’appui de l’État. Les femmes de Nialia souhaitent particulièrement l’obtention d’outils pour faciliter la décortication du detarium et un meilleur encadrement pour rentabiliser le secteur.

Après Nialia, la délégation s’est rendue à la commune rurale de Tindo, à 11 km à l’Est de Faranah pour le même objectif.

Depuis le Sankaran, Abdallah BALDE, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : 628089845

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin