La guinéenne de l’électricité (EDG) est confrontée à un problème de production du courant et de réhabilitation des réseaux, respectivement dans la commune urbaine de Kankan et à Siguiri. En séjour dans le Nabaya, le coordinateur de la cellule de communication a laissé entendre qu’il y a un projet de création d’une centrale de 12 mégawatts, rapporte le correspondant de Guineematin.com, basé dans la région.

Une mission d’information et de sensibilisation des citoyens sur les compteurs prépayés sillonne depuis une semaine la région de Kankan. C’est dans ce cadre que le coordinateur de la cellule de communication d’EGD, Madiou Diallo a animé un point de presse au siège de la direction régionale d’EDG. Il a été question des problèmes rencontrés par EDG et des perspectives de l’entreprise qui peine à satisfaire la demande des consommateurs.

Pour le coordinateur, EDG est confrontée à une faible production d’énergie depuis le mois de mars dernier. « J’étais là en mars 2017 dans le cadre de la pause des compteurs prépayés. Mais, nous avons rencontré un problème. La centrale de Kankan ne parvient pas à produire le maximum d’énergie dont la population a besoin. Jusqu’à l’heure où je vous parle, la situation de production de l’EDG n’est pas totalement réglée. Mais, la hiérarchie a Conakry est entrain de prendre de nouvelles dispositions pour acheter une nouvelle centrale de production », a expliqué Madiou Diallo.

Par ailleurs, le coordinateur dira que la puissance des groupes chinois disponibles est insuffisante. « Pour trouver solution à cette situation, nous avons pensé qu’il faut trouver une nouvelle centrale qui est synchronisable, parce que les groupes chinois ne sont pas synchronisable et chaque groupe a une puissance d’un mégawatt. Aujourd’hui, il y a des départs de deux mégawatts et quant vous mettez un groupe d’un mégawatt, c’est insuffisant car la ville ne fait que grandir et le réseau ne fait qu’être rénové presque à 70% de l’extension », a-t-il précisé.

C’est pour cette raison, ajoute-t-il, que la direction d’EDG envisage, en termes de prévisions, une centrale d’au moins 12 mégawatt. « Kankan a besoin d’une centrale d’au moins d’une puissance de 12 mégawatts. C’est dans le cadre d’une prévision, c’est-à-dire, si on installe une centrale des 12 mégawatts aujourd’hui, dans les cinq ans à venir, on n’aura pas de problèmes, même s’il y a une extension de la ville, ça peut couvrir les besoins », a annoncé Madiou Diallo.

Du côté de Siguiri, le conférencier a annoncé l’arrivée dans la cité aurifère de 9 000 compteurs prépayés qui seront installés après la réhabilitation du réseau qui est actuellement dans un état défectueux. Tant disque la mise en place de 3 000 compteurs prépayés a été lancée le 17 Mars 2017 dans la commune urbaine de Kankan.

Selon nos informations, les réseaux des sites de Mandiana et Kerouané sont déjà réhabilités et celui de Kouroussa est en cours de réhabilitation.

De Kankan Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin