La société d’hydrocarbure Total Guinée, en partenariat avec la BICIGUI, la SOBAGRAGUI, Orange et TOPAZ, a organisé ce dimanche, 8 avril 2018, au stade du 28 septembre, la sixième édition du Semi-marathon de Conakry. Considéré comme un des plus grands évènements sportifs de la Guinée, Sept mille athlètes ont pris part à ce semi-marathon de Conakry, désormais considéré comme un des plus grands évènements de la Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à cette activité.

Ce sont au total 7000 personnes qui ont participé à cette 6eme édition, contre 400 à la première édition. Outre les citoyens ordinaires (issus de toutes les catégories socio-professionnelles), les diplomates accrédités en Guinée et certains membres du Gouvernement ont pris part à ce rendez-vous sportif. Trois principaux groupes étaient en lice : la distance de 21 kilomètres (1 500 coureurs), de 12 kilomètres (2 500 coureurs) et de 5 kilomètres (3 000 coureurs). Au finish, les six (6) premiers de chaque catégorie ont reçu des cadeaux (paniers alimentaires, des téléphones, des jus, des gadgets et des motos) et une somme d’argent allant de 400 mille à 3 millions de francs guinéens, selon les catégories.

Sanoussy Bantama Sow

Dans son discours, Sanoussy Bantama Sow, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a, au nom du Gouvernement guinéen, remercié les organisateurs de l’évènement. Appréciant la qualité de l’organisation et le nombre de participants, monsieur Sow a souhaité que la 7ème édition soit plutôt un marathon. « Cette année, nous avons réussi à mettre 7 000 coureurs dans les rues de Conakry. Je vous dis ici que l’engouement d’aujourd’hui nous permet de croire qu’en 2019, on se dirige directement vers le marathon de Conakry. Donc, aujourd’hui, athlètes, fédération, partenaires de Total Guinée, ministère des Sports, dès aujourd’hui, commençons à nous organiser, à nous mobiliser pour qu’une fois dans l’histoire de la Guinée, le marathon de Conakry soit une réalité », a insisté le ministre Bantama Sow.

Cheick Oumar Diallo, DG Total Guinée

De son coté, Cheick Oumar Diallo, directeur général de Total Guinée, a dit sa satisfaction et sa fierté de voir sa société réunir 7 000 participants. « Comme vous avez pu le constater, l’organisation a été d’une très grande qualité. Donc, c’est vraiment un bel évènement qui a réuni la jeunesse guinéenne et au-delà de la jeunesse guinéenne qui a réuni un peu plus de personnes. C’est vraiment beaucoup de plaisir et beaucoup de fierté aujourd’hui que d’avoir assisté à ce semi-marathon de Conakry. Quand on voit comment ce semi-marathon a été organisé avec quelle qualité il a été organisé, ça nous laisse optimistes pour l’organisation du marathon. Le marathon, c’est de passer à une distance de 42 kilomètres ; et, donc, il faudra organiser un nouveau parcours, organiser le déploiement des forces de sécurité, également gérer d’autres participants. Comme c’est une tâche également qui est très compliquée, on va lancer dès maintenant l’organisation du marathon de Conakry pour 2019, si Dieu le veut bien », a-t-il promis.

Après ce semi-marathon qui a pris fin sur une note de satisfactions, Total Guinée et ses partenaires donnent donc rendez-vous aux fans du sport l’année prochaine avec probablement beaucoup d’autres surprises.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin