La folle journée de protestation de l’opposition guinéenne et la répression de la marche par les agents des forces de sécurité viennent d’allonger la longue liste des victimes des troubles politiques en République de Guinée.

Selon une source qui s’est confiée au téléphone de Guineematin.com, un jeune garçon aurait été tué par balle à Cosa, dans la commune de Ratoma, dans la soirée de ce mardi, 23 octobre 2018, aux environs de 18 heures. Mamadou Samba Diallo (la victime), âgé de 18 ans, est un plombier de profession qui est originaire de la préfecture de Gaoual.

Par ailleurs, Guineematin.com a appris que plusieurs autres personnes auraient été blessées y compris par balles réelles et se trouveraient actuellement en soins intensifs. « Je suis dans un taxi avec des femmes originaires de Maci (Pita). Elles ont appris qu’un de leurs jeunes aurait été blessé par balle et qu’il serait à Donka », a indiqué un de nos lecteurs

Paix à l’âme de la victime et prompt rétablissement aux blessés, amine !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin