Oumar Tounkara, deuxième secrétaire général adjoint du SLECG

Oumar Tounkara, deuxième secrétaire général adjoint du SLECG

La réaction de monsieur Oumar Tounkara ne s’est pas fait attendre suite à l’annonce de son exclusion du SLECG. Une décision signée d’Aboubacar Soumah, le secrétaire général de la structure syndicale des enseignants et annoncée ce mercredi, 08 janvier 2020. Joint au téléphone par un journaliste de Guineematin.com, le syndicaliste a indiqué que cette décision est illégale et qu’elle n’aura aucun effet.

« C’est une décision illégale, illégitime et anti-syndicale. Et, le groupuscule qui l’a prise n’a ni la qualité ni le droit de le faire. J’ai été élu au même titre et par le même électorat qu’Aboubacar Soumah, donc il ne peut pas, parce qu’il est fâché du fait que j’ai dit aux enseignants d’aller en classe et de privilégier les négociations, dire que je suis exclu du SLECG. Donc c’est une décision nulle et de nul effet. Je suis et je reste le deuxième secrétaire général adjoint du SLECG jusqu’aux élections prochaines », a-t-il réagi.

Monsieur Tounkara annonce qu’il ne va pas suivre l’appel à la grève lancé par le camp Aboubacar Soumah et il invite les enseignants à continuer de dispenser les cours. « Je demande à tous les enseignants de nous battre pour l’amélioration de nos conditions de vie mais que les cours et les négociations aillent parallèlement. Que nous tenions compte de nos intérêts mais aussi de l’intérêt des élèves, parce que tant vaut l’école, tant vaut la nation. Donc j’irai à l’école demain, et je demande à tous les enseignants d’en faire autant », a lancé l’ancien compagnon d’Aboubacar Soumah.

A rappeler que monsieur Oumar Tounkara a été exclu en même temps de Mohamed Bangoura, l’ancien chargé de communication du SLECG, et Aboubacar Sylla. Ils sont accusés de « haute trahison ».

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin