Dr Sory Doumbouya, chef section planification, formation et recherche à la Direction Régionale de la Santé de Faranah

Comme annoncé précédemment, un cas suspect de coronavirus a été confirmé positif à Faranah après des tests effectués à Conakry. Les autorités sanitaires de Faranah ont apporté des précisions hier lundi, 06 avril 2020, sur la personne décelée positive, qui vient de rentrer de l’Espagne, pays durement affecté par la pandémie.

Dans un entretien accordé au correspondant local de Guineematin.com, Dr Sory Doumbouya, chef section planification, formation et recherche à la Direction Régionale de la Santé (DRS) de Faranah a fait savoir que ce compatriote testé positif était revenu depuis trois semaines et que ses contacts sont tous suivis.

Selon Dr Sory Doumbouya, il s’agit d’un compatriote, âgé de 45 ans, qui a été évacué à Conakry pour des fins d’analyses après avoir commencé à développer des signes de la maladie. Il réside en Espagne et était en séjour à Faranah depuis environ 3 semaines. « Quand nous avons appris qu’il y a un couple qui est venu d’une zone à haut risque, notamment de l’Espagne, le plan étant renforcé, l’alerte a suivi ce couple matin et soir. Et c’est grâce au fonctionnement de ce plan d’alerte que nous avons détecté que ce monsieur est devenu un cas suspect et qu’il fallait penser à l’amener vers Conakry parce que pour le moment, la région de Faranah n’a pas commencé à faire le prélèvement… »

En ce qui concerne les contacts de la personne testée positive au coronavirus, Dr Sory Doumbouya a fait savoir qu’il y a un suivi qui est mis en place. « On a procédé au recensement des contacts, et ces contacts sont suivis matin et soir pour voir l’évolution de leur état. Donc au jour d’aujourd’hui, on a qu’un seul suspect qui est parti à Conakry et qui est avéré positif et tous ses contacts d’ici et d’ailleurs sont suivis. On a commencé par ses contacts directs. Puisqu’il y a des contacts de ses contacts aussi et l’itinéraire du suspect qui sont suivis, et c’est ce qui doit continuer jusqu’à ce que la situation soit maîtrisée », a indiqué Dr Doumbouya.

Plus loin, notre interlocuteur lance un appel à la population, à chacun de jouer un rôle dans le cadre du respect des consignes données par les autorités sanitaires. « Puisque le pays est en état d’alerte maximal, cette mesure est suivie non seulement par la santé, mais tout le staff de la région, surtout à travers monsieur le gouverneur qui déploie des forces de sécurité pour le couvre-feu de la nuit et chacun est chargé de faire la sensibilisation pour respecter les consignes sanitaires, entre-autres, le respect des distances, l’arrêt des contact physiques surtout les poignées de mains, le port des bavettes, le lavage régulier des mains chaque 30 minutes, ou 1 heure à la rigueur, et chacun sensibilise ses proches pour respecter ces consignes. »

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com
Tel : 00224 620 24 15 13 / 660 27 27 07

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin