Dr Sakoba Keita, directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS)

Comme annoncé précédemment, Dr Sakoba Keïta, directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) a été testé positif au coronavirus. Une grande surprise pour de nombreux citoyens de Conakry, interrogés par un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce jeudi, 23 avril 2020. Si les uns pensent que la maladie de Dr Sakoba Kéita n’aura pas d’impacts majeurs dans la lutte contre le Covid-19 et sur le reste de l’équipe de l’ANSS, d’autres par contre sont dans le désespoir et craignent le pire.

L’annonce de la contamination de Dr Sakoba Kéita au Covid-19 a créé une grande surprise ce jeudi à travers la Guinée. Si d’aucuns pensent que cela ne va pas jouer sur la suite de la guerre déclenchée contre la maladie, d’autres sont plutôt sceptiques et invitent l’ANSS à un sursaut.

Ousmane Fofana, citoyen domicilié au quartier Enco-5

Ousmane Fofana, citoyen domicilié au quartier Enco-5 : « il faut reconnaître que Dr Sakoba est un grand médecin. Il a de l’expérience, c’est comme un combattant parce qu’il a fait ses preuves avec Ebola. C’est un grand médecin, dévoué, qui a de l’expérience. Mais avec l’annonce de sa maladie-là, nous sommes un peu déçus, nous somme sceptiques. Vous savez, dans une équipe, le chef compte beaucoup. Si le Chef est persévérant, il réussit à maitriser son équipe selon sa carrure. C’est ce qu’a toujours montré Dr Sakoba. Il a su maitriser son équipe. Mais après lui, est-ce qu’il y aura un homme comme lui qui sera accepté, qui sera compris ? On ne sait pas, mais on est un peu sceptique quand même. Il faut reconnaitre que Dr Sakoba, on ne dit pas qu’il est indispensable ; mais, il a beaucoup fait. On souhaite qu’il se rétablisse et qu’il revienne nous assister… ».

Amadou Houzaïfi, rencontré au marché d’Enco-5

Amadou Houzaïfi, rencontré au marché d’Enco-5 : « vu le travail qui est fait là-bas, je doute très fort. Parce qu’il y a un manque de transparence dans ce qui est fait là-bas. On ne nous dit pas les choses telles qu’elles sont. Par exemple, le nombre de morts qu’on annonce officiellement et le chiffre qu’on voit, les personnes décédées officieusement, on voit que ça ne correspond pas en fait. Donc, quand il y’a un manque de transparence, ça porte à croire qu’il y a des gens qui sont plus contaminés que le Directeur. Donc, moi personnellement je ne crois pas trop. Par rapport à ce qu’on voit, à part Docteur Sakoba, cette équipe de l’Agence qui reste, je doute très fort qu’elle puisse arrêter une maladie que les Blancs ont du mal même à maitriser. J’ai peur, parce qu’à l’heure où on est, on ne sait pas qui est contaminé d’autant puisqu’il y a des gens qui sont malades sans forcément développer les symptômes. Le malade ignore lui-même qu’il est malade. Donc, c’est ce qui fait aussi sa dangerosité en fait. C’est pourquoi, il faut prendre au sérieux les mesures que l’Etat a imposées… ».

Mamadou Oury Barry, diplômé en Environnement

Mamadou Oury Barry, diplômé en Environnement : « si Dr Sakoba avait mis une stratégie en place, à part lui, l’équipe qui sera là, je suis sûre qu’elle pourra vaincre le coronavirus. S’il n’avait pas encore mis une stratégie solide en place, après lui, il n’y aura pas de relève parce que c’est une question de compétence. Je lui souhaite prompt rétablissement. Partout où il sera, les guinéens qui sont conscients auront toujours le regard sur lui. Il a combattu ici plusieurs maladies épidémiologiques : le choléra, l’Ebola, la fièvre lassa. S’il réussissait à vaincre Coronavirus, ça serait salutaire. Je souhaite à son équipe beaucoup de courage, surtout la patience. Si tu entends parler de Sakoba, c’est son équipe. Donc, nous avons confiance. Sans son équipe, lui seul il ne pourrait rien ».

Alhassane Diallo, soudeur de profession

Alhassane Diallo, soudeur de profession : « moi je félicite Dr Sakoba et je l’apprécie parce que ce qu’il est en train de faire, c’est un grand travail, ce n’est pas tout le monde qui accepte de se frotter aux malades infectés. Nous savons que le coronavirus attaque les gens facilement et lui, il circule parmi les gens-là tous les jours. C’est un sacrifice qu’il est en train de faire. Il sauve la nation guinéenne. On demande au bon Dieu qu’il le protège et tous les guinéens. Ce que j’ai à dire à son équipe, les autres médecins, c’est de prendre courage. Parce qu’on a vu partout dans le monde, c’est les médecins qui sont en train de travailler, en train de circuler entre les malades et cadavres du COVID-19. Il faut qu’ils prennent courage et il faut que Dr Sakoba trouve quelqu’un d’expérimenté qui va le remplacer s’il n’est pas là. Il faut que les autres médecins travaillent ensemble. Je souhaite vraiment que Monsieur Sakoba recouvre sa santé ».

Lounceny Doré, diplômé en Banques et Finances

Lounceny Doré, diplômé en Banques et Finances : « je voudrais dire que c’est une peine perdue, c’est la désolation d’apprendre cette nouvelle. Le peu d’espoir qu’on avait commence à être ruiné. Parce que Dr Sakoba est l’incarnation de cette agence. D’ailleurs, on parle peu de l’ANSS pour parler trop de Dr Sakoba. Donc aujourd’hui, lui qui est censé nous protéger est aussi victime de cette maladie, je ne crois pas vraiment que ses collaborateurs seront à mesure de se protéger aussi. En tant que la personnalité la plus compétente de la structure n’a pas pu se protéger, pour ses collaborateurs, j’en doute fort. Ça va augmenter la panique. Nous sommes en train de se remettre à la volonté divine. Pour moi la solution c’est de prier et toujours prier. Aux autres membres de l’agence, c’est de ne pas confondre deux choses, qui sont le conflit d’intérêt et le professionnalisme. De faire tout possible d’être professionnel et de travailler pour le peuple et être surtout humaniste, continuer à sensibiliser… ».

Propos recueillis par Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin