Boubacar Diallo, enseignant malade

Boubacar Diallo, enseignant de profession et célibataire de son état, souffre d’une gangrène depuis bientôt 10 ans. La maladie a conduit à l’amputation de sa première jambe en 2016. Mais, sa situation ne s’est pas pour autant améliorée. Aujourd’hui, sa seconde jambe étant attaquée, monsieur Diallo qui est domicilié à Labé demande, l’aide des bonnes volontés pour le sauver, a appris Guineematin.com ce lundi, 18 mai 2020, à travers un de ses reporters.

Boubacar Diallo est alité à son domicile à Labé depuis maintenant 4 longues années. Joint au téléphone, monsieur Diallo a raconté sa mésaventure et demande l’appui des bonnes de volontés.

« Cette maladie m’a attaqué en 2011. En ce moment, c’était un seul pied qui était atteint. Je suis enseignant de profession. J’enseignais dans les écoles privées à Kindia. Quand j’ai été attaqué par la maladie, j’ai abandonné l’enseignement et j’ai suivi le traitement jusqu’en 2016, l’année à laquelle la première jambe a été amputée. C’était à Conakry, dans une clinique située à Cosa, dans la commune de Ratoma.

Après ça, je suis revenu à Labé où la seconde aussi a été attaquée. Actuellement, je suis à domicile à Labé. La maladie s’est manifestée encore à plusieurs endroits sur la seconde jambe.

On a fait un contrôle pour connaître ma glycémie à Labé ici, les médecins ont dit que ma glycémie est bonne. Donc, je ne sais plus comment faire puisque je n’ai plus de moyens pour faire face à ça.

Je demande à l’Etat et aux bonnes volontés de m’aider à ce que cette autre jambe soit sauvée. Au cas où elle arrivait à être guérie, de m’aider également à avoir une prothèse pour la jambe amputée… ».

Le malheureux Boubacar Diallo est joignable au numéro suivant : 623 11 78 09

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin