C’est un coup dur pour le président Alpha Condé. L’ancien député uninominal de Siguiri, surnommé le lion du RPG Arc-en-ciel, a décidé de lâcher le chef de l’Etat guinéen à quelques semaines de la présidentielle du 18 octobre prochain, à laquelle il est candidat. Elhadj Sékou Savané a annoncé sa démission du parti au pouvoir au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce jeudi, 3 septembre 2020, à son domicile, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Siguiri.

Il confirme ainsi la rumeur qui courait depuis quelques mois, annonçant sa démission du RPG Arc-en-ciel. L’ancien député justifie cette décision par le non-respect des promesses tenues par le président Alpha Condé. « Avant de prendre cette décision, j’ai informé 9 camarades. Parmi ces 9 camarades, 6 m’ont soutenu et les 3 autres m’ont demandé de ne pas démissionner. Et comme la majorité a trouvé ma démarche normale, j’ai décidé de rédiger ma lettre de démission. Entretemps, la nouvelle a fuité.

Et deux cadres, en l’occurrence le préfet de Faranah, Ibrahima Kalil Keïta, et celui de Kouroussa, Souleymane Keïta, sont venus me plaider de sursoir à ma démission, tout en promettant que mes revendications seront prises en compte. J’ai accepté leur doléance et leur ai donné deux mois. Ce délai est arrivé à échéance le 2 septembre, et rien n’a été fait dans le sens de la satisfaction de mes revendications. Donc j’ai démissionné aujourd’hui du RPG Arc-en-ciel à cause du non-respect des promesses », a annoncé Elhadj Sékou Savané.

Au nombre des promesses non tenues et qui l’ont poussé à quitter le parti au pouvoir, « le lion » de Siguiri cite notamment la réalisation du chemin de fer Conakry-Kankan ; la réalisation du barrage de Fomi ; la réalisation d’un pont sur le fleuve Niger ; la lutte contre l’impunité. « Aujourd’hui, les militants du parti son frustrés, et c’est le président lui-même qui est à la base de cette frustration. Vous allez à Kankan, à Kouroussa, à Siguiri, à Mandiana, tout le monde est frustré. Il (Alpha Condé) a divisé le parti, il a créé des premiers militants et les seconds militants. C’est pourquoi j’invite les autres camarades à démissionner », a lancé l’ancien député Siguiri.

Pour le moment, Elhadj Sékou Savané n’a pas dit s’il compte rejoindre un autre parti ou s’il se retire tout simplement de la scène politique.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin