A l’instar des électeurs des autres préfectures de la Guinée, les électeurs de Mandiana sont aux urnes ce dimanche, 18 octobre 2020, pour choisir qui ils voudraient voir à la tête de la Guinée pour les six prochaines années. Dans le calme, les citoyens de cette préfecture de la région de la Haute Guinée rallient leurs bureaux de vote pour s’acquitter de leur devoir civique.

Mais, certains peinent à retrouver leurs bureaux de vote. Et, dans les seize (16) bureaux de vote visités par le correspondant local de Guineematin.com, ce sont seulement deux partis (le RPG arc-en-ciel et l’UFDG) -sur les douze (12) en lice pour ce scrutin présidentiel- qui ont de délégués.

Selon les informations recueillies auprès des différents présidents de ces bureaux de vote, les dix autres partis n’ont pas été lésés. Car, c’est eux qui n’ont tout simplement pas envoyé de délégués dans les bureaux de vote.

« Les délégués qui se sont présentés avec les ordres de mission ce sont eux qui sont là comme ça. Mais, les autres là ne se sont pas présentés ; sinon, la porte est ouverte, les différentes missions sont en train de passer de temps en temps », a confié Abdourahamane Barry, le président du bureau de vote numéro1 de la « Cité ».

De Mandiana, Mamady Konoma Keita pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin