Ce drame s’est produit dans l’après-midi d’hier, dimanche 28 Février 2021, dans une carrière de sable à Sala Thioppel, dans la commune urbaine de Labé. Mamadou Samba Diallo, un jeune homme âgé d’une trentaine d’années, était en train de remplir une brouette lors qu’une avalanche de sable lui ait tombé dessus. Il a été complètement enseveli et y a perdu la vie. C’est son corps qui a été sorti du tas de sable qui s’était formé sur lui, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture de Labé.

Selon nos informations, travaillait dans cette carrière de sable avec un de ses amis, Mamadou Aliou Diallo. Ce dernier, a échappé de juste à cet éboulement meurtrier. Et, ce sont ses cris de secours qui ont alerté les autres gens du site sur ce drame.

Mamadou Aliou Diallo, compagnon de travail de la victime et témoin du drame

« On était ensemble dans la carrière. Moi j’étais arrêté et j’attendais qu’il (Mamadou Samba Diallo) finisse de remplir sa brouette. C’est ainsi que nous avons aperçu le sable nous tomber dessus. Pour un premier temps, c’était à faible quantité. J’ai couru pour sortir. Le temps pour mon ami de se retirer comme moi, c’était trop tard. J’ai crié au secours, c’est ainsi que certains amis sont venus, on a enlevé le sable sur lui (Mamadou Samba Diallo). Mais, il avait déjà rendu l’âme », a expliqué Mamadou Aliou Diallo.

Aussitôt informés de cet éboulement, les responsables du quartier et les services de sécurités se sont rendus à la carrière pour dresser un constat.

Tanou Nadhel Diallo, président du conseil de quartier de Nadhel

« C’est aux environs de 17 heures qu’on m’a informé qu’un jeune aurait perdu la vie dans un éboulement dans l’une des carrières de Nadhel. Directement, j’ai informé le commissariat de police et nous nous sommes transportés ensemble sur les lieux. La victime (Mamadou Samba Diallo) est de Saala N’Douyébhé, il est marié et père de deux enfants. Quand nous sommes venus, nous avons trouvé que le corps était déjà extrait du sable qui l’avait enseveli. Après le constat des services de sécurité, le corps de la victime a été remis à ses parents pour l’inhumation », a indiqué Tanou Nadhel Diallo, le président du conseil de quartier de Nadhel.

A noter qu’il existe plusieurs carrières de sable dans la commune urbaine de Labé. Mais, selon de nombreux observateurs, l’exploitation du sable dans ces carrières n’obéit pas aux conditions sécuritaires et environnementales.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineeematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin