Adama Kourouma, professeur de mathématique générale

Un étudiant est décédé hier, vendredi 5 mars 2021, à l’Université Julius Nyerere de Kankan. Le jeune homme a piqué une crise pendant une évaluation orale et il est décédé sur la route de l’hôpital, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Il n’y a pas eu cours ce samedi 6 mars 2021, à l’Université Julius Nyerere de Kankan. Etudiants, enseignants et encadreurs sont attristés par la mort d’un étudiant survenue hier dans cette institution d’enseignement supérieur. Abdoulaye Dansoko, 25 ans, est décédé en classe pendant une évaluation orale. Selon l’enseignant qui était en classe au moment des faits, c’est peu après avoir été évalué que le jeune homme a piqué une crise. « Quand je l’ai interrogé, il n’avait aucun problème. Lorsqu’il a fini, il est retourné s’asseoir à sa place. 30 minutes après, j’ai vu ses amis se lever, on s’est demandé qu’est-ce qui ne va pas, il avait piqué une crise », témoigne Adama Kourouma, professeur de mathématiques générales à l’Université de Kankan.

Dr Yaraboye Koïvogui, chef service des Urgences de l’hôpital régional de Kankan

Immédiatement, l’étudiant a été transporté à l’hôpital régional de Kankan. Malheureusement, il est décédé avant d’arriver à l’hôpital. Et pour l’heure, les médecins ne savent pas d’abord qu’est-ce qui est à l’origine de sa mort. « C’est un dépôt de corps qui a été effectué. Et après examen, on n’a décelé aucune trace de violences sur le corps. Parce quand c’est quelqu’un qui a été battu, on voit des traces sur le corps. Donc devant un tel événement, il faut qu’on pousse les recherches auprès de ses proches : ses parents ou ses amis, qui peuvent encore nous élucider sur le passé de ce jeune », a confié Dr Yaraboye Koïvogui, chef service des Urgences de l’hôpital régional de Kankan.

Abdoulaye Wotem Somparé, vice-recteur chargé des études

En attendant l’identification de la cause du décès de ce jeune homme, les responsables de l’Université Julius Nyerere de Kankan ont décidé de mettre le corps à la disposition de ses parents pour qu’il soit inhumé. « Nous avons informé son père, il nous a autorisés de mettre le corps à la morgue, cela a été fait. Aujourd’hui, nous avons accueilli la famille, nous sommes en train de les accompagner pour qu’on puisse les aider à envoyer le corps à Siguiri », indique  le vice-recteur chargé des études de l’Université de Kankan, Abdoulaye Wotem Somparé.

Célibataire sans enfant, Abdoulaye Dansoko était étudiant en licence 1 au département Administration des Affaires de l’Université Julius Nyerere de Kankan. Son corps a été transporté dans son Siguiri natal où il va rejoindre sa dernière demeure.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin