Conakry : Cellou Dalein retourne à son bureau, plus d’un an après sa fermeture par Alpha Condé

Saccagé puis fermé par les autorités au lendemain de la présidentielle du 18 octobre 2020, le QG (quartier général) de l’UFDG est de nouveau opérationnel. Il a été officiellement remis en service ce mercredi, 15 décembre 2021, après sa rénovation et son rééquipement, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

C’est avec beaucoup d’émotion que Cellou Dalein Diallo est retourné à son bureau, dont l’accès lui avait été interdit pendant une année environ par le régime Alpha Condé. Le quartier général de son parti, Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) avait été fermé par les autorités guinéennes, au lendemain de la présidentielle du 18 octobre 2021, dont il avait revendiqué la victoire avant la publication des résultats officiels.

C’est après le coup d’Etat du 5 septembre 2021, qui a renversé Alpha Condé, que la junte militaire au pouvoir a restitué les locaux à la formation politique. Mais, les activités ne pouvaient pas reprendre sur les lieux à l’immédiat, puisque tous les bureaux avaient été saccagés et plusieurs équipements emportés. Il a fallu donc tout rénover et rééquiper, avant que le QG ne soit remis en service, ce mercredi 15 décembre.

 

Et ce travail a été piloté par Maladho Diallo, trésorier de l’UFDG et administrateur général du siège national et du quartier général du parti. « Comme vous le savez, ce QG et le siège du parti avaient été fermés au lendemain du scrutin du 18 octobre 2020. Dans l’après-midi du 6 septembre 2021, nous avons récupéré nos locaux. Nous sommes venus faire le constat avec un huissier de justice et nous avons évalué les dégâts. Tout avait été détruit.

Au QG, tout le dispositif de communication, où on avait une régie avec des ordinateurs de dernières générations, des appareils photos, des téléphones, des tablettes… a été emporté. Au bureau de la trésorerie, une forte somme d’argent a été emportée. Au niveau de la commission électorale aussi, c’est pareil, tout comme au bureau du président où des écrans téléviseurs, des ordinateurs bureautiques et d’autres objets ont été emportés.

Tous les climatiseurs aussi ont été démontés et détruits, certains brûlés. C’est ainsi que nous avons dressé le PV avec l’huissier et nous l’avons déposé au niveau de la justice. Après, le président a mis les moyens à notre disposition et nous avons entamé les travaux de rénovation pour mettre les locaux dans l’état actuel. Donc, à partir d’aujourd’hui, le président Cellou va reprendre service. Nous, les cadres du parti, avions déjà repris depuis le 20 novembre », a indiqué Maladho Diallo.

En plus du QG, le jeune trésorier de l’UFDG supervise aussi les travaux de rénovation du siège national de la formation politique. Cet autre endroit avait été saccagé avant d’être fermé le 20 octobre 2020 par les autorités d’alors. « Au siège, nous avons enregistré une perte de plus de 150 000 000 de francs juste pour la sonorisation, plus de 400 chaises emportées, les bureaux saccagés », rappelle Maladho Diallo, avant d’annoncer que le siège va faire peau neuve avant la reprise prochaine des activités sur les lieux

Maladho Diallo, trésorier de l’UFDG et administrateur général du siège national et du quartier général du parti

« Aujourd’hui, nous sommes dans le réglage, le paramétrage et le montage de l’équipement de sonorisation que nous venons d’acquérir. Le président a aussi acquis beaucoup de chaises pour augmenter la capacité d’accueil du siège. Et pour fluidifier un peu la mobilisation, nous avons le vice-président chargé des affaires politiques, Bano Sow, qui a mis son bureau là-bas. Il va y avoir beaucoup plus de réunions et d’activités qui vont être renvoyées au niveau du siège, y compris les réunions du bureau exécutif », a fait le trésorier de l’UFDG.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tel: 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS