Kindia : les cadres impliqués dans la gestion des examens scolaires ont prêté serment

Les cadres et agents impliqués dans la gestion des examens scolaires de la session 2022 ont prêté serment samedi dernier, 21 mai 2022, à la Direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Kindia. A tour de rôle, ils sont passés devant le directeur préfectoral de l’éducation, le Coran ou la Bible en main, pour jurer et s’engager publiquement à faire preuve de bonne foi dans la gestion des examens, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

De nombreux cadres impliqués dans la gestion des examens scolaires ont pris part à cette cérémonie de prestation de serment dans les locaux de la DPE. La démarche vise à outiller moralement lesdits cadres.

Ousmane Aïssata 1 Camara, directeur préfectoral de l’éducation de Kindia

Ousmane Aïssata 1 Camara, directeur préfectoral de l’éducation de Kindia, est revenu sur le sens de cette stratégie du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. « Quand nous étions à Conakry, à l’atelier préparatoire des examens nationaux, cela a été l’une des recommandations fortes, que tous les cadres impliqués dans le processus des évaluations de fin d’année doivent passer devant monsieur le DPE ; parce que nous les directeurs préfectoraux et les inspecteurs régionaux de l’éducation, on a prêté serment devant le Mr le ministre, les cadres du niveau central. Alors, cette instruction nous a été donnée par la première autorité de notre département, je veux nommer Mr Guillaume Hawing. C’est pourquoi ce matin, vous avez vu une forte mobilisation des cadres de la DPE élargie aux DSEE (Directeurs Sous-préfectoraux de l’Enseignement Élémentaire) qui sont venus prêter serment avec moi. A leur tour, les DSEE, dans leurs circonscriptions, vont faire prêter serment les enseignants qui sont choisis comme surveillants dans leurs circonscriptions scolaires », a expliqué le DPE de Kindia.

Poursuivant, notre interlocuteur indique que chaque cadre a prêté serment. « C’est un engagement. Nous sommes venus avec les spécimens de Conakry. Alors, vous vous engagez et qu’en cas de parjure, que vous subissez la rigueur de la loi. Une fois que vous êtes engagés, cela veut dire que vous êtes conscients de l’enjeu qui vous attend lors des évaluations. Je profite de l’occasion pour féliciter et encourager tous les cadres qui étaient au tour de moi ce matin par rapport à cette cérémonie de passation de service. Chacun a reçu un papier, il l’a lu. Il s’est engagé, il a signé. Ils ont mis la main sur la Bible ou le Coran. Je lance un appel à tous les enseignants de Kindia qui prendront part à ces évaluations de se mettre à l’abri de toute surprise désagréable, surtout les femmes enseignantes de ne pas venir au centre avec des téléphones ou des portemonnaies », conseille Ousmane Aïssata1 Camara.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS