Opportunités d’affaires à Tougué : le DG du FONIJ, Abdourahmane Baldé, rassure les moins de 35 ans

Le directeur général du Fonds National pour l’Insertion des Jeunes, Abdourahmane Baldé et sa délégation poursuivent leur tournée en Moyenne Guinée où il ont séjourné hier, mardi, 8 novembre 2022, à Tougué, préfecture dans laquelle ils ont eu droit à un accueil chaleureux de la part des autorités locales, des notables, des femmes et de la couche juvénile, rapporte un envoyé spécial de Guineematin.com dans la localité.

C’est la maison des jeunes qui a servi de cadre à cette rencontre entre la délégation du Directeur général du FONIJ, Abdourahmane Baldé et la jeunesse de Tougué. La mission a recueillis les préoccupations des jeunes de moins de 35 ans qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat où qui y sont déjà mais peinent à progresser par manque de moyens et d’encadrement.

Abdourahmane Baldé, Directeur général du FONIJ

« L’objectif, c’est de fédérer tout le monde derrière le principe du travail, impliquer les uns et les autres pour que le travail soit une culture. Ensuite, détecter les talents en vu de les accompagner dans le cadre de la réalisation de leurs objectifs. On va voir domaine par domaine, secteur par secteur il y a nécessité d’accompagner les projets et surtout de les financer et d’apporter un appui technique », a-t-il rappelé.

Lieutenant Colonel Lamine Camara, préfet de Tougué entouré du directeur général du FONIJ et de son adjoint

A la question de savoir si à date le Fonds National pour l’Insertion des Jeunes dispose de tous les moyens financiers et techniques pour accompagner les différents projets portés par ces jeunes, le directeur général du FONIJ rassure que « l’Etat a les moyens . Nous allons accompagner catégorie par catégorie quelques projets d’ici la fin de l’année à l’échelle nationale. Ce que nous disons, nous allons le faire. C’est ça l’esprit CNRD » a-t-il indiqué. Pour sa part, le préfet de la localité, le lieutenant colonel Lamine Camara a rassuré de sa détermination à accompagner cette initiative dans sa juridiction.

« Nous sommes très heureux de savoir que des jeunes de notre préfecture vont tirer profit de ce projet et nous, en tant qu’autorités ferons le nécessaire pour vous soutenir. Ça y va dans l’intérêt de la Guinée en général et de Tougué en particulier. C’est l’objectif du président de la transition, le colonel Mamady Doubouya et du CNRD de lutter contre la pauvreté dans notre pays », a-t-il déclaré.

Pour Amadou Tidiane Baldé, diplômé de l’université Sonfonia et jeune agriculteur, après plusieurs tentatives pour s’offrir un emploi ça n’a pas marché et finalement il est rentré au village où il travaille avec des femmes dans la production de la pomme de terre.

Amadou Tidjane Baldé, jeune agriculteur diplômé de l’Université Sonfonia

« Je demande aux autorités de nous aider pour avoir du grillage, une moto pompe et de l’engrais », a-t-il sollicité.

Dans la préfecture de Tougué c’est une centaine de jeunes qui attendent avec espoir la réussite de ce projet mis en œuvre par le Fonds National pour l’Insertion des Jeunes avec le leadership de son directeur général Abdourahmane Baldé.

De retour de Tougué, Alpha Moussa Dieng pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS