Alpha Condé : « la démocratie, ce n’est pas nécessairement l’alternance »

16 mars 2020 à 10 10 38 03383

Malgré la pression menée à l’interne par le FNDC mais aussi par la communauté internationale, le président Alpha Condé semble bien décidé à faire adopter son controversé projet de nouvelle Constitution, qui lui ouvrirait la voie à un troisième mandat. Le chef de l’Etat guinéen a réitéré sa position catégorique sur cette question au cours d’une interview qu’il a accordée au journal français Libération. Pour le contesté chef d’Etat, la démocratie ne signifie pas qu’il y ait forcément alternance, soulignant qu’il n’a pas leçon de démocratie à recevoir de personne.

Lire

Ouattara et Buhari à Conakry : mission difficile pour les deux chefs d’Etat

16 mars 2020 à 9 09 36 03363

                                                                               Les présidents Alpha Condé et Alassane Ouattara

Les présidents ivoirien Alassane Ouattara et nigérian Muhammadu Buhari sont attendus demain, mardi 17 mars 2020, à Conakry. Les chefs d’Etat ouest-africains viennent tenter de trouver une solution à la crise politique qui secoue la Guinée depuis quelques mois, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Koundouno et Ibrahima Diallo libérés : « on est proche de la victoire contre le 3ème mandat »

13 mars 2020 à 13 01 22 03223

Annoncée depuis hier, jeudi, c’est finalement dans la journée de ce vendredi, 13 mars 2020, que la libération des deux responsables du Front national pour la défense de la Constitution a été effective. Au sortir de la maison centrale de Conakry, Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno ont réitéré leur détermination à mener le combat contre un troisième mandat du président Alpha Condé, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Le report des élections une décision difficile mais noble

12 mars 2020 à 10 10 09 03093

Laye Mamady Condé, chef du service communication du département des Mines et de la Géologie

Libre opinion : La décision du président de la République de reporter les élections est d’une sagesse légendaire. Personne ne conteste le fait que sa préoccupation est d’ouvrir la Guinée au monde extérieur, instaurer de bases solides de la démocratie, rétablir la confiance entre les dirigeants et le peuple, crédibiliser les compétitions électorales.

Lire

Faux-fuyant de la CEDEAO : le 3ème mandat d’Alpha Condé sauvé ?

3 mars 2020 à 10 10 25 03253

Après le report du double scrutin, les Guinéens ont poussé un ouf de soulagement. Le pire a été évité de justesse. Mais, l’opposition et le FNDC restent prudents. Ils savent qu’en cédant devant la demande de la communauté internationale, leur adversaire a incontestablement marqué des points. S’il est toujours perçu comme le principal auteur de la crise avec sa nouvelle constitution et ses élections qui excluent les principaux partis de l’opposition, en revanche son acceptation de la demande de ses pairs le présente désormais en homme de dialogue.

Lire

Guinée : Alpha Condé face à la terrible épreuve de quitter le pouvoir

2 mars 2020 à 9 09 52 03523

Il est vrai qu’avant de s’engager en politique on est déjà psychologiquement prêt à recevoir tous les coups. Au figuré comme au propre. Il est tout aussi vrai qu’Alpha Condé en a reçu beaucoup de coups. Particulièrement après l’élection présidentielle de 1998. Période durant laquelle il a été privé de sa liberté par le régime auquel il était farouchement opposé. Paradoxalement, cette traversée du désert, que l’homme a connue, semble être moins difficile pour lui que cette autre épreuve de quitter le pouvoir.

Lire

Report des élections en Guinée : « On a fait que reporter les problèmes » (Fodé Bangoura)

29 février 2020 à 19 07 46 02462

A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi, 29 février 2020, le président du PUP, Elhadj Fodé Bangoura, s’est exprimé sur le « léger report » du double scrutin (législatif et référendaire) initialement le 1er mars. Le président du parti de l’unité et du progrès (PUP) estime que cette décision du chef de l’Etat n’a apporté aucune solution à la crise politique actuelle. L’ancien bras droit du président Lansana Conté trouve qu’on n’a fait que reporter les problèmes, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au siège du PUP à Camayenne, dans la commune de Dixinn.

Lire

Nouvelles manifestations annoncées en Guinée : le FNDC appelle les forces de défense et de sécurité à rallier le combat du Peuple

29 février 2020 à 15 03 42 02422

Au sortir de la plénière de ses leaders, dans l’après-midi de ce samedi 29 février 2020, le FNDC a demandé « le départ immédiat et sans conditions de M. Alpha CONDE du pouvoir pour parjure et haute trahison ; la poursuite des manifestations pacifiques sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à la fin de la dictature sanglante en Guinée » et appelé « les forces de défense et de sécurité à rallier le combat du Peuple, seule option qui fonde la légitimité et la légalité de leurs actes »…

Lire

Alpha Condé au siège du RPG : « il faut qu’on montre à la face du monde qu’on ne vole pas, que nous voulons des élections transparentes »

29 février 2020 à 14 02 51 02512

Alpha Condé tient à changer la Constitution guinéenne qui lui exige de quitter le pouvoir après ses 2 mandats

Au lendemain de l’annonce du report du double scrutin législatif et référendaire du 1er mars, le président de République s’est rendu ce samedi, 29 février 2020, au siège de son parti, le RPG arc-en-ciel. Et, dans sa communication, le Président Alpha Condé s’est employé à évoquer les raisons du report des élections, tout en dénonçant la mauvaise foi de l’opposition dans le processus électoral en cours, rapporte un journaliste que Guineematin.com avait dépêché sur place.

Lire

L’UFDG annule son AG de ce samedi : « nous devons être sur le terrain pour… »

29 février 2020 à 13 01 14 02142

L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi, 29 février 2020, a été annulée. Le parti a dit à ses militants de quitter le siège, de ne pas jubiler, mais de continuer le combat, d’autant plus qu’Alpha Condé, dans sa reculade d’hier soir, a bien précisé que le report du double scrutin ne concerne pas ceux qui ont opté pour le boycott.

Lire

Alpha Condé : le baroud d’honneur !

29 février 2020 à 8 08 33 02332

Alpha Condé tient à changer la constitution qui lui interdit de briguer un 3ème mandat

C’est un Alpha Condé qui ressemble à quelqu’un qui s’est évadé des mains de ses ravisseurs qui a fait son apparition à la télévision nationale dans la soirée d’hier, vendredi 28 février 2020. L’homme, visiblement éprouvé, s’est adressé à ses concitoyens. Il a entamé son discours par un rappel historique. A savoir, le rôle joué par la Guinée pour libérer un certain nombre de pays du joug colonial. Entre autres, la Guinée Bissau voisine, l’Angola, le Mozambique, l’Afrique du Sud et le Congo Léopoldville, l’actuelle RDC. Le chef de l’Etat rappellera que Nelson Mandela et certains de ses compagnons de lutte furent formés à Kindia.

Lire

Kader Barry remplace le démissionnaire Yéro Baldé : voici son portrait

29 février 2020 à 8 08 17 02172

Kader Barry, nouveau ministre

Nommé hier, vendredi 28 février 2020, par un décret du président Alpha Condé, Kader Barry entre au gouvernement au moment où il commence à tanguer et certains jettent l’éponge face à l’obstination du chef de l’Etat de changer la constitution qu’il a juré par deux fois (en 2010 et 2015) de protéger et défendre, et qui lui interdit de briguer un troisième mandat. C’est d’ailleurs le départ du ministre Abdoulaye Yéro Baldé contre ce projet qui permet à Kader d’entrer au département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.

Lire

Exactions des gendarmes à Ratoma : la mère d’un blessé par balles à Koloma explique

28 février 2020 à 20 08 38 02382

Madame Mariama Ciré Diallo, mère d’un blessé par balles à Koloma 2

La manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de la journée d’hier, jeudi 27 juillet 2020, a été émaillée d’actes de violences sur certaines parties de la route Le Prince. En marge de cette manifestation, Boubacar Diallo, un apprenti tôlier âgé de 19 ans, a été blessé par balles au quartier Koloma 2, dans la commune de Ratoma, suite à une descente musclée des fores de l’ordre, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Comment sortir de la crise ? « Guinée Moderne » propose un gouvernement de transition

28 février 2020 à 14 02 41 02412

Thierno Yaya Diallo, Guinée Moderne

« Guinée moderne demande la mise en place immédiate d’un gouvernement de transition pour maintenir la Guinée dans un équilibre et une stabilité sociale, afin d’éviter des tensions politiques, une crise électorale qui pourraient plonger le pays dans des troubles… Guinée Moderne propose pour la transition, une équipe de patriotes, dirigée par un homme libre, qui ne traîne pas de casseroles financières, qui n’a jamais siégé dans un gouvernement, qui sera prêt à défendre les intérêts exclusifs des guinéens, de la constitution et des clauses de ladite transition ».

Lire

Fodé Bangoura du PUP : « pour nous, il n’y a pas d’élections le 1er mars »

27 février 2020 à 8 08 12 02122

Dans un entretien qu’il a accordé hier, mercredi 26 février 2020, Elhadj Fodé Bangoura s’est prononcé sur l’actualité politique guinéenne. Une actualité marquée par les préparatifs du double scrutin (élections législatives et référendum constitutionnel) du 1er mars 2020. L’opposant a réitéré la position de sa formation politique par rapport à ces élections, saluant le retrait de l’OIF de ce processus électoral. Le président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP) a déploré la récente sortie du président Alpha Condé, qui a appelé ses partisans à frapper ceux qui tenteraient d’empêcher le vote, mais aussi la décision de faire appel à l’armée pour assurer la sécurité de ces élections contestées par l’opposition.

Lire

Mamady Onivogui du mouvement Elazologa : « Alpha Condé est devenu un cauchemar pour les Guinéens »

26 février 2020 à 17 05 06 02062

En séjour à Conakry, le coordinateur du mouvement « Elazologa », l’antenne du FNDC à Macenta, a animé un point de presse ce mercredi, 26 février 2020. Mamady Onivogui a dénoncé vigoureusement les multiples interpellations et autres exactions dont sont victimes les opposants à un troisième mandat du président Alpha Condé. Des agissements qui, selon lui, prouvent à suffisance que le chef de l’Etat guinéen veut imposer la dictature dans le pays, rapporte un journaliste de Guineematin.com sur place.

Lire

Alpha Condé attendu à Boké : ce que les citoyens attendent du chef de l’Etat

25 février 2020 à 20 08 16 02162

Après la tournée qu’il a effectuée la semaine dernière en Haute Guinée et à Mamou, le président de la République sera demain, mercredi 26 février 2020, à Boké. A la veille de cette visite, certains citoyens de la ville, interrogés par le correspondant local de Guineematin.com, ont exprimé leurs attentes vis-à-vis du Professeur Alpha Condé. Ils demandent au chef de l’Etat guinéen de quitter le pouvoir à la fin de son second mandat qui arrive à échéance cette année.

Lire

Conakry : les forces de l’ordre accusées d’exactions à Wanindara

20 février 2020 à 6 06 04 02042

Comme c’est souvent le cas à l’occasion des manifestations du FNDC, des habitants du quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma, ont été victimes d’exactions ce mercredi, 19 février 2020. Des agents des forces de l’ordre sont accusés de s’être introduits de force dans le domicile d’Elhadj Mamadou Hady Bah, imam dans cette localité et d’y avoir commis des abus.

Lire