Labé : Les ressortissants de Tougué expriment leur solidarité à Abdourahmane BAKAYOKO

11 novembre 2014 à 13 01 37 113711

Abdourahmane Bakayoko, les Démocrates GuinéensPoursuivi par le ministère public pour « outrage au Chef de l’État », le leader des Démocrates Guinéens, Abdourahmane BAKAYOKO, a comparu ce mardi 11 novembre devant le Tribunal de Première Instance de Labé, siégeant en audience correctionnelle, a constaté sur place le correspondant local de Guineematin.com qui a assisté à cette comparution.

Lire

Le journaliste-historien sur les peuls : ils sont dans 22 pays et sont appelés Falachas, Foulas, Foulanis, Fulfulbes, Bororos, Tutsis

9 novembre 2014 à 20 08 06 110611
gauche vers la droite Alpha Ibrahima Baldé (Radio Mussidal Haalipular) Mr. Diallo Amadou Diouldé et Alpha Ousmane Barry (Président Haalipulaar e.V. ) Allemagne

gauche vers la droite Alpha Ibrahima Baldé (Radio Mussidal Haalipular) Mr. Diallo Amadou Diouldé et Alpha Ousmane Barry (Président Haalipulaar e.V. ) Allemagne

Notre compatriote, le journaliste-historien de renommée internationale, Amadou Diouldé Diallo, poursuit sa tournée européenne d’explication et de sensibilisation en Europe. Après plusieurs Etats des Etats Unis, la Hollande et la Belgique, monsieur Amadou Diouldé Diallo était hier, samedi 8 novembre 2014, à Dortmund, en Allemagne.

Lire

UFDG Labé-Bakayoko : « Bakayoko n’a eu que ce qu’il mérite », dixit Dr. Fodé Oussou Fofana

8 novembre 2014 à 14 02 25 112511

Abdourahmane Bakayoko, les Démocrates GuinéensAvant-hier, jeudi 6 novembre 2014, une radio privée de Labé, GPP Foutah a invité un jeune leader politique, Abdourahmane Bakayoko, président du parti ‘’Les Démocrates Guinéens’’, un représentant de l’UFDG et un autre du parti au pouvoir (qui n’avait pas participé à l’émission). Au cours de l’émission, des propos  inamicaux ont été échangés.

Lire

UFDG Labé-Abdourahmane Bakayoko : retour sur les origines des troubles

7 novembre 2014 à 8 08 07 110711

FouleComme nous l’annoncions dans nos dépêches précédentes, la ville de Labé a été secouée ce jeudi 6 novembre 2014, suite à un débat organisé à la radio GPP Fm, dans son émission ‘’Fënsitën’’. Les invités du jour, Abdourahmane Bakayoko, président du parti ‘’Les Démocrates Guinéens’’ et Aliou Sampiring Diallo, représentant de l’UFDG se seraient attaqués à l’antenne, selon plusieurs témoignages concordants.

Lire

« Une fumée se dégage actuellement à Labé, le marché est fermée, la voiture de Bakayoko est brûlee », annonce un lecteur de Labé

6 novembre 2014 à 17 05 08 110811

Abdourahmane Bakayoko, les Démocrates GuinéensLa ville de Labé connait actuellement des troubles consécutifs à un débat organisé à la radio local GPP Fm où le jeune leader politique, Abdourahmane Bakayoko a sévèrement critiqué le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a appris Guineematin.com de notre correspondant local, du DG de la radio et de plusieurs lecteurs.

Lire

Voici la vidéo de la brève déclaration des députés pour soutenir l’opposant Sidya Touré

5 novembre 2014 à 22 10 10 111011

députés du RPG, Amadou Damaro Camara, UFDG, Fodé Oussou Fofana, UFR, Deen TouréDans la journée d’hier, mardi 4 novembre 2014, la présence des militaires a été signalée à la résidence de l’opposant, Sidya Touré, président de l’UFR et président du groupe parlementaire des républicains. En solidarité avec leur collègue, les deux autres groupes parlementaires, le RPG arc-en-ciel et les Libéraux-Démocrates ont condamné cette présence inopinée des militaires au domicile de l’opposant.

Lire

Montée de la fièvre politique à Conakry : faut-il craindre le syndrome Burkinabè ?

5 novembre 2014 à 14 02 19 111911

Sidya Touré, UFRL’opposition annonce une déclaration- urgente- au palais du peuple, siège de l’assemblée nationale, cet après-midi. Pour sa part, l’UFR est en ce moment même (12 heures 55’) en réunion extraordinaire du bureau, au siège du parti républicain, à Matam. Toutes ces sorties sont consécutives à la présence inopinée des militaires au domicile de l’opposant Sidya Touré, qui semble déranger le régime Condé plus qu’on ne l’imaginait.

Lire

Intimidation politique ? La version de l’opposant Sidya Touré, rencontré hier nuit chez lui (avec l’audio)

5 novembre 2014 à 11 11 40 114011

Sidya Touré, président de l'UFR, députéC’est dans la soirée d’hier, mardi 4 novembre 2014, que la résidence du président de l’UFR, Sidya Touré, sise à la minière, dans la commune de Dixinn, a enregistré une inattendue visite militaires, arrivés à bord de trois véhicules. Selon les informations reçues la nuit sur les lieux, ces agents disaient être à la recherche de militaire déserteurs qui seraient dans la résidence de l’opposant.

Lire

Qui veut et pourquoi arrêter Sidya Touré ? « Les militaires sont chez lui en ce moment où on parle », confirme Baïdy Aribot

4 novembre 2014 à 21 09 32 113211

Sidya Touré, UFR« Je pense qu’il y a une forme d’intimidation. Les militaires viennent chez le président Sidya. Ils demandent après lui à son neveu. Ils repartent, ils reviennent, font le tour. Ils étaient là-bas ce matin. Ils sont chez lui en ce moment où on parle », disait notamment l’élu uninominal de Kaloum, Baïdy Aribot.

Lire

Timbi-Madina (Pita) : revendiquant un bilan positif, le maire UPR de la CR explique sa défaite face à l’UFDG lors des législatives

3 novembre 2014 à 8 08 50 115011

Maire_timbi_madinaLe maire de la commune rurale de Timbi-Madina qui défendait les couleurs de l’UPR dans la circonscription  de Pita, a récemment expliqué les raisons qui lui ont fait perdre face à son adversaire de l’UFDG lors des dernières élections législatives malgré son bilan qu’il juge globalement positif, a constaté sur place l’envoyé spécial de Guineematin.com dans la collectivité.

Lire

A Dakar, Bah Oury aux institutions onusiennes : « l’heure est grave en Guinée…’’

27 octobre 2014 à 13 01 53 105310

Bah Oury, Mandian Sidibé, Dakar, SénégalL’opposant le plus craint du régime Alpha Condé était à Dakar, au Sénégal ce weekend. Bah Oury y était notamment pour ‘’sensibiliser’’ les institutions onusiennes sur la situation qui prévaut dans notre pays. Egalement, la bête noire du pouvoir guinéen a révélé, lors d’un meeting, que des enquêtes discrètes des institutions financières internationales sont menées sur la surprenante affaire de transfert des vingt millions de dollars US qui avaient fait l’objet de polémiques entre la douane sénégalaise et Conakry.

Lire

La grosse colère du député Ousmane Gaoual : « le vote est illégal et la loi des finances est nulle… »

27 octobre 2014 à 13 01 10 101010

Ousmane Gaoual Diallo à LuandaAu cours d’un échangé téléphonique ce weekend, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo a fait à Guineematin.com des révélations fracassantes sur ce qui se trame à l’Assemblée nationale, la deuxième institutions de la République, chargée de voter des lois et de contrôler l’action gouvernementale, de sorte que tous les Guinéens se sentent égaux et libres dans les 245 857 kilomètres carrés que Dieu a donné en partage à l’ensemble des communautés et ethnies qui peuplent notre pays.

Lire

Mal gouvernance, assassinats et menaces… La méthode Bah Oury pour « sauver notre pays d’un désastre total et irrémédiable »…

22 octobre 2014 à 17 05 21 102110

Bah Oury, vice-président de l'UFDG, opposant en exileDans une déclaration transmise à Guineematin.com, monsieur Bah Oury, ancien ministre et 1er vice-président de l’UFDG s’est élevé contre le silence de l’opposition guinéenne sur les graves violations des droits les plus élémentaires dans notre pays comme le droit à la vie, à la libre expression, etc.

Lire

Edito : Pourquoi l’UFDG perd ses combats face au RPG d’Alpha Condé ?

20 octobre 2014 à 1 01 08 100810

des sympathisants du président au stade de Pita

18 pour cent de l’électorat face à 43 pour cent ! C’était l’équation du deuxième tour de l’élection présidentiel de 2010 à une seule inconnue : qui de Mamadou Cellou Dalein Diallo (43 pour cent) ou de Alpha Condé (18 pour cent) sera président de la Guinée après le CNDD… Et, si on ajoute à ce jeu les coalitions qui se sont formées, on verrait encore l’écart plus grand entre les deux prétendants, puisque le troisième (15 pour cent) s’est rallié au premier, laissant le deuxième avec quelques voix seulement plus les zéros virgules, comme aimaient à le dire certains !

Lire