La terre a tremblé ce mercredi matin, 3 février 2021, dans la préfecture de Télimélé. Des secousses accompagnées d’un grand bruit ont été ressenties dans plusieurs sous-préfectures, dont celle de Sinta. Heureusement, ce séisme n’a fait aucune victime, ni aucun dégât matériel, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Selon nos informations, c’est aux environs de 9 heures que la terre a tremblé dans cette commune rurale de Sinta. Les secousses ont pris tout le monde de court. Oury Feré Barry a été fortement effrayé lorsqu’il a vu ses marchandises tomber des étagères de sa boutique, située à Kambaya marché.

« J’étais assis sur ce banc et je tenais mon enfant. Soudain, j’ai senti le mouvement de la terre. J’ai cru que c’est le mouvement du bébé qui a tremblé le banc. Quelques minutes après, les bidons d’eau minérale qui étaient à l’étagère sont tombées, les boîtes de tomates que les femmes vendeuses avaient étalées dehors sont également tombées. Mes voisins aussi ont constaté des mouvements et des bruits », a-t-il témoigné, précisant que cela s’est passé entre 9h et 10h du matin.

De son côté, le maire de la commune rurale de Sinta, Mamadou Binta Barry, confirme que la terre a effectivement tremblé dans cette localité. Et, il souligne que plusieurs autres sous-préfectures de Télimélé ont vécu la même situation.

« J’ai été appelé aux environs de 10 heures 13 minutes par le deuxième vice maire qui habite dans le district de Guémésangan. Lui, il était dans son village à Kobolé, il a ressenti l’action vers 9 heures 57 minutes. Donc, sitôt informé, j’ai pris des dispositions pour avoir des renseignements au niveau de toute la commune.

J’ai appelé les présidents de 11 districts pour avoir des informations partout. Par la suite, il m’a été rapporté qu’il y a eu de séisme à Touldé qui est une partie de Siraya, à Kobolé dans le district de Guémésangan, à Kambaya, à Delby dans le district de Tondon et le village de Yembering dans le district de Sinta-centre.

En somme, il y a eu cinq localités qui ont été touchées par le séisme dans la commune rurale de Sinta. A Kambaya par exemple, au niveau du poste de police où le bâtiment est très vétuste, le commissaire qui était là a eu peur, il est sorti rapidement. Il voulait même s’enfuir. Donc, il y a eu bel et bien un séisme ici…

J’ai appris même qu’il y a eu séisme dans d’autres localités voisines de Sinta. J’ai appelé les sous-préfets qui l’ont confirmé. A Sogolon par exemple, il y a eu les mêmes faits. Dans la sous-préfecture de Kolet aussi, il parait que le tremblement de terre s’est produit dans 13 villages. Donc, ce n’est pas seulement à Sinta. Il y en a eu dans les autres sous-préfectures voisines. Mais, il n’y a pas eu de dégât partout où j’ai appelé », a expliqué l’autorité locale.

De Sinta, Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel : 628 51 67 96

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com