Arrestation et détention du journaliste Amadou Diouldé Diallo : Cellou Dalein dénonce des « dérives liberticides » du régime Alpha Condé

27 février 2021 à 19 07 29 02292

Elhadj Amadou Diouldé Diallo, journaliste-historien

Comme annoncé dans nos précédentes publications, le journaliste-historien, Amadou Diouldé Diallo a été arrêté dans la matinée de ce samedi, 27 février 2021, près de son domicile, au quartier Kipé, dans la commune de Ratoma (Conakry) et conduit à la Direction de la police judiciaire (DPJ). Une arrestation que le président de l’UFDG condamne avec la dernière énergie. Cellou Dalein Diallo estime que ceci prouve, s’il en était encore besoin, que personne n’est désormais épargné en Guinée.

Lire

Faya Millimouno sur les propos d’Alpha Condé : « les Guinéens ne sont pas des cabris ni des tortues »

27 février 2021 à 18 06 38 02382

« Les Guinéens n’ont pas honte, ils ont peur. Alors, c’est comme la tortue. Il faut mettre le feu derrière ». Ces propos tenus il y a quelques jours par le président Alpha Condé ne laissent pas indifférent le Bloc Libéral. Au cours de l’assemblée générale de cette formation politique, ce samedi 27 février 2021, son président Dr Faya Millimouno a répondu à cette sortie fracassante qui suscite une vague de réactions dans le pays. Il dénonce un mauvais exemple donné par le chef de l’Etat aux jeunes générations, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Lire

Fodé Bangoura répond à Alpha Condé : « je ne suis pas une tortue »

27 février 2021 à 18 06 18 02182

Les réactions continuent de se faire entendre, suite à la récente sortie du président Alpha Condé qui a assimilé les Guinéens à la tortue. Le président du PUP, Elhadj Fodé Bangoura, s’est prononcé sur le sujet au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti, ce samedi 27 février 2021. L’opposant a estimé qu’il s’agit là d’un problème de communication de la part du chef de l’Etat, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Bah Oury : « refuser de discuter avec ceux qui sont au pouvoir, c’est démissionner »

27 février 2021 à 15 03 23 02232

Au cours de l’assemblée générale mensuelle de son parti, ce samedi 27 février 2021, Bah Oury a répondu aux critiques le visant suite à sa participation au cabinet du chef de file de l’opposition guinéenne, Elhadj Mamadou Sylla. Beaucoup ont dénoncé un manque de cohérence dans la démarche politique du président de l’UDRG, qui a décidé d’intégrer une institution issue d’un processus électoral qu’il ne reconnaissait pas jusqu’à récemment. Mais l’opposant, lui, explique que sa démarche est plus que nécessaire au regard de la situation difficile dans laquelle se trouve la Guinée.

Lire

Corruption au Togo : le milliardaire français Vincent Bolloré plaide coupable

27 février 2021 à 14 02 37 02372

Échec et coup de théâtre pour Vincent Bolloré : le milliardaire français pensait échapper à un procès à Paris pour corruption au Togo en reconnaissant sa culpabilité et en payant 375.000 euros d’amende, mais une juge a refusé vendredi de valider cet accord, estimant « nécessaire » qu’il soit jugé en correctionnelle.

Lire

Jacques Gbonimy alerte : « la Basse Guinée risque d’être coupée des autres régions… »

27 février 2021 à 12 12 34 02342

Jacques Gbonimy, président de l’UPG


L’évolution des travaux de construction de l’autoroute Coyah-Mamou-Dabola inquiète le président de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG). Jacques Gbonimy s’est prononcé sur cette question dans un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com cette semaine. L’opposant désapprouve la stratégie adoptée par la société chinoise qui exécute les travaux, et alerte les autorités guinéennes sur les graves conséquences que cela pourrait entraîner sur la vie de la population.

Lire

Michelle Bachelet contre les atteintes aux droits de l’Homme en Guinée : le FNDC réclame des sanctions

27 février 2021 à 12 12 30 02302

Michelle Bachelet

Ce vendredi 26 février 2021, Michelle Bachelet, Haut-commissaire aux droits de l’homme aux Nations Unies, a déclaré que « l’arrestation et la détention de membres de l’opposition et d’activistes de la société civile sous de fausses accusations d’atteinte à la sécurité intérieure de l’État, dans le contexte des élections présidentielles de l’année dernière, sapent gravement les fondements de la gouvernance démocratique ».

Lire

Urgent : le journaliste Amadou Diouldé Diallo arrêté à Conakry

27 février 2021 à 10 10 05 02052

Le célèbre journaliste sportif, Amadou Diouldé Diallo, vient d’être arrêté à Conakry. Selon son avocat, Me Salifou Béavogui, il était en train de faire du sport ce samedi matin, 27 février 2021, lorsque des policiers sont venus l’interpeller et le conduire à la direction de la police judiciaire (DPJ).

Lire

Mamadou Sylla n’est pas chef de file de l’opposition : « il fait une usurpation de titre », dit ADC-BOC

27 février 2021 à 8 08 45 02452

Honorable Dr Ibrahima Sory Diallo, président de l’ADC-BOC

« Je ne reconnais pas Mamadou Sylla comme chef de file de l’opposition. Le statut de Mamadou Sylla en tant que chef de file de l’opposition souffre de légitimité. Lors de la dernière présidentielle, celui qui prétend être chef de file de l’opposition a été incapable de participer aux élections. Par contre, il s’engage à accompagner le président de la République ; donc, la majorité présidentielle. Il s’est mis dans un directoire de campagne d’une commune, Dixinn… Nous sommes contre ce titre. On ne peut pas se réclamer chef de file de l’opposition avec seulement 3 députés et lui. Il est en train de faire une usurpation de titre. Il mérite même d’être poursuivi », a dit Dr Ibrahima Sory Diallo qui s’est également prononcé sur la privation de visites des détenus politiques à la maison centre de Conakry et le déguerpissement des emprises des voiries en cours dans le grand Conakry.

Lire

Accusé de viol suivi de grossesse, il se défend à la barre : « je n’ai jamais pensé à coucher avec elle »

27 février 2021 à 8 08 43 02432

image d’archive

« Ce n’est pas mon mari qui est l’auteur de cette grossesse. Il paraît que c’est un pêcheur léonais qui répond au nom de Mohamed Touré qui l’a enceintée au port de Kaporo. Elle-même, elle a dit que ce n’est pas mon mari. Après cet acte, son père est venu récupérer tous les enfants (qu’elle a eus avec lui avant leur divorce, ndlr). Ils m’ont dit de les suivre, j’ai dit niet, je ne peux pas quitter mon foyer », a soutenu Mme Camara Djaka Kaké.

Lire

La Technologie 4G : réjouissance ou désespoir en Guinée

27 février 2021 à 8 08 26 02262

Kaba Mamadi, Consultant, spécialiste en Digitalisation/NTIC/TELECOM

Par Kaba Mamadi, Consultant en digitalisation/NTIC/TELECOM : Pour rappel, la quatrième génération des réseaux mobiles 4G a été ouvert au grand public au courant de l’année 2019, après la concession de sa Licence par l’Etat guinéen à Orange Guinée, filiale de la Société SONATEL.

Lire