Grève des enseignants en Guinée : les professeurs boudent les classes à l’IST de Mamou

Fév 6, 2017 0

Conformément au mot d’ordre de grève illimitée lancé par le Syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE), les enseignants de l’institut supérieur de technologie (IST) de Mamou ont boudé les classes ce lundi 6 Février 2017. Ce, au grand dam des étudiants dudit institut, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Lire

Grève des enseignants en Guinée : le mot d’ordre bien suivi à l’université de Kindia

Fév 6, 2017 0

Le Syndicat libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) ont déclenché une nouvelle grève illimitée, ce lundi 06 février 2017, sur toute l’étendue du territoire national. A l’université de Kindia, ce mot d’ordre est quasiment suivi par les enseignants, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Lire

Mamou : une brigade de surveillance et une amende de cent mille pour lutter contre l’insalubrité à Mandanoyah

Fév 6, 2017 0

L’administration centrale du grand marché de Mamou semble déterminée à mettre un terme aux vieilles habitudes des commerçants qui contribuent au maintien de l’insalubrité dans la ville carrefour, notamment à Mandanoyah, situé dans le quartier Abattoir, au Sud dans la commune urbaine de Mamou, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Lire

Dr Sy Savané sur la grève de l’éducation : « les enseignants du supérieur sont dans le mouvement, à l’intérieur comme à Conakry »

Fév 6, 2017 0

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) et la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Education (FSPE) avaient appelé les travailleurs du secteur à observer un mouvement de grève à partir de ce lundi 06 janvier 2017. L’avis de grève «  a été suivi » aussi bien à l’intérieur du pays qu’à Conakry, a appris Guineematin.com du secrétaire général du SLECG.

Lire

Banques, crédits, brigades de sécurité… Voici les promesses du président Alpha Condé aux orpailleurs de Guinée

Fév 6, 2017 0

Comme prévu, la journée nationale de l’orpaillage s’est tenue ce lundi 06 février 2016 dans la maison des jeunes de la commune urbaine de Kankan. Présidée par le chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé, en présence du gouvernement et des orpailleurs de la Haute Guinée, cette rencontre s’est penchée sur les dispositions réglementaires des activités d’orpaillage dans la région, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Lire

Alpha Condé à Kankan: « On ne va plus se foutre de l’Etat en Guinée. Les gens sauront maintenant qu’il y a un Etat »

Fév 6, 2017 0

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a été reçu hier, dimanche 05 février 2017, par les populations de Haute Guinée. Après avoir été accueilli à l’aérodrome de Kanfamoriah par le Premier ministre et son gouvernement, les députés, ainsi que les autorités régionales, le Professeur Alpha Condé a animé un meeting au stade M’balou Madi Diakité. 

Lire

Un an après le meurtre d’un journaliste à Conakry : qui a tué Mohamed Koula Diallo ?

Fév 6, 2017 0

Le 05 février 2016, un drame jusque là non élucidé s’est produit à l’entrée du siège de l’UFDG, à Commandanyah, dans la commune de Dixinn. Revenu de son exil quelques jours auparavant (24 janvier 2016), Bah Oury, a été exclu du parti le 4 février et interdit de participer à la réunion du bureau exécutif qui se tenait, comme tous les vendredis après-midi. Mais, le vice-président du parti a contesté la qualité de l’instance (Cellou Dalein Diallo et ses affidés) et jugé leur décision de nulle et de nul effet…

Lire

Bambéto : le mouvement » Akhadan » commémore l’an un de la mort du journaliste Mohamed Koula Diallo

Fév 6, 2017 0

Le mouvement « Akhadan » dirigé par Ciré Diallo, en partenariat avec l’UFDG, a commémoré, ce dimanche 05 février 2017, l’an un du décès de notre confrère Mohamed Koula Diallo, tué le 05 février 2016 aux abords du siège de l’UFDG, alors qu’il était allé couvrir une réunion politique de ce parti. Un an après, une marche pacifique et des prières ont été organisées à la mémoire de notre confrère, ainsi que des 74 autres personnes tuées à l’occasion des manifestations politiques sous la gouvernance Alpha Condé pour lesquelles la justice guinéenne refuse d’agir, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lire