Au sortir d’une plénière tenue ce mercredi, 18 juillet 2018, au QG de l’UFDG, à Conakry, l’opposition républicaine a annoncé le report de sa marche pacifique qui devait avoir lieu demain, jeudi 19 juillet. Elle justifie cette décision par un nouvel engagement pris par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, qui a promis de travailler en faveur d’une solution idoine à la crise politique actuelle, et certaines avancées obtenues récemment sur le plan politique, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Il n’y aura pas de manifestation demain jeudi 19 juillet à Conakry. Ainsi en a décidé l’opposition républicaine. Réunis en plénière ce mercredi 18 juillet 2018 au QG de l’UFDG, les opposants ont décidé de reporter leur manifestation qui visait à exiger la satisfaction de leurs revendications, dont la restitution des suffrages annulés par les présidents des CACV lors des élections locales du 04 février dernier.

Dr Faya Millimono, le porte-parole du jour, a expliqué les raisons de ce report au sortir de la rencontre : « Nous avons reçu une lettre qui nous a été adressés par le Premier ministre, Chef du gouvernement, lettre dans laquelle il a réitéré la volonté de son gouvernement de travailler à trouver des solutions rapides par rapport aux questions qui sont encore en débat. C’est par exemple le contentieux électoral qui doit trouver une solution équitable.

Il y a également beaucoup de dizaines de prisonniers parmi les militants et parmi les élus de l’opposition qui sont détenus un peu partout à travers le pays. Cette question également doit trouver sa solution de manière imminente. Il y a également la question d’assistance ou d’indemnisation des familles des victimes des manifestations politiques dans notre pays.

Ce sont des questions sur lesquelles, le Premier ministre, à travers la lettre que nous avons reçue, a promis d’utiliser son gouvernement pour que des solutions soient trouvées de manière rapide », a indiqué le président du Bloc libéral. Mais ce n’est pas la seule raison invoquée par l’opposition pour justifier le report de la manifestation qui était prévue pour se tenir demain jeudi à Conakry.

Les adversaires du pouvoir saluent aussi quelques acquis enregistrés récemment sur le plan politique en Guinée. Il s’agit notamment de l’adoption de la loi sur la CENI et l’audit du fichier électoral en cours. « Vu ces acquis et vu ce nouvel engagement du Premier ministre, Chef du gouvernement de trouver de manière rapide des solutions aux autres questions, nous avons décidé de reporter de quelques jours la manifestation qui devait avoir lieu demain », a dit Faya Millimono.

L’opposition en a profité pour déplorer l’interdiction de la marche que les Forces sociales de Guinée voulaient organiser lundi à Conakry pour protester contre la hausse du prix du carburant. Elle dénonce une violation de l’article 10 de notre constitution qui consacre le droit de manifester, et interpelle le président de la République et le gouvernement sur la question.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628124362

Facebook Comments

Guineematin