image d’archive

Très tôt, dans la matinée de ce lundi, 02 Juillet 2018, aux environs de 5 heures du matin, un accident de la circulation s’est produit à la  »Carrière », dans la sous-préfecture de Konkouré sur la route nationale n°1, entre Mamou et Kindia. Sur place, un jeune homme de 37 ans a trouvé la mort, appris un des correspondants de Guineematin.com à Mamou.

Selon des informations confiées à notre correspondant, la victime, Mamadou Alpha Diallo était sur une moto de marque boxer, en provenance de Conakry pour Soumbalako, dans la sous-préfecture de Dounet, préfecture de Mamou. Arrivé à  »Carrière » (au PK 22 de Mamou) dans la sous-préfecture de Konkouré, Mamadou Alpha Diallo est tombé dans un virage, devant une voiture de marque Renault 21, qui roulait en sens inverse.

« J’ai été informé par mon commandant qu’il y a eu un accident mortel au PK 22 de Mamou sur la route nationale Mamou-Kindia. Immédiatement, je me suis préparé pour me rendre sur le terrain. Arrivé sur les lieux, j’ai vu un homme qui gisait dans le sang. On m’a dit qu’il pilotait une moto de marque Boxer. Et, devant lui, se trouvait une voiture Renault 21, en provenance de N’Zérékoré. Selon les renseignements que j’ai recueillis sur le terrain, c’est au niveau du virage que les occupants de la voiture ont aperçu le motard qui venait à vive allure. Il est tombé à 5 mètres devant la voiture et sa propre moto l’a traîné jusqu’à 8 mètres. La moto l’a abandonné sur le goudron pour aller tomber à 5 mètres du décor. Il a rendu l’âme sur place. Le jeune qui était avec la victime est sain et sauf. Il n’a même pas eu de blessure », explique l’adjudant Kolamou Bienvenue, agent de constat de la gendarmerie de Mamou.

Aux dernières nouvelles, le corps de Mamadou Alpha Diallo a été rendu à sa famille pour son inhumation. Quant à la voiture Renault et ses occupants, ils ont été conduits à la gendarmerie de Mamou « pour des fins d’enquête ».

À noter, que Mamadou Alpha Diallo était soudeur de profession. Il est né en 1981 à Mamou et est originaire de la sous-préfecture de Soumbalako, dans la sous-préfecture de Dounet où il se rendait pour présenter des condoléances, suite au décès d’un de ses parents.

Paix à son âme, amine !

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin