Samba Camara, ancien directeur de  de la maison des jeunes de Labé Dans une déclaration rendue publique hier vendredi 24 octobre, les pairs éducateurs du centre d’écoute, de conseils et d’orientation des jeunes de Labé ont ouvertement exprimé leur solidarité à leur chef, Samba Camara, confronté aujourd’hui à une contestation populaire entretenue par le collectif des associations de jeunesse et de développement de la préfecture, a constaté sur place le correspondant local de Guineematin.com qui a reçu une copie du document.

Selon les signataires du document, les pairs éducateurs du CECOJE « reconnus par leur bon comportement et leur volontariat au service de la communauté » sont constitués d’éléments venus « du mouvement associatif du monde scolaire. » Ils ont pour mission de promouvoir la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes ainsi que l’insertion socio-professionnelle des jeunes.

Ces pairs éducateurs portent à la connaissance de toute la jeunesse de Labé en général et du collectif des adversaires de Samba Camara en particulier que le CECOJE est indépendant et autonome dans la réalisation de ses activités, sa gestion matérielle, financière et humaine : « En effet, nous pairs éducateurs du CECOJE de Labé avons le regret de constater ces derniers temps qu’un groupe de jeunes manipulés pour des fins politiques et surtout ignorants que le CECOJE est une structure apolitique et à but non lucratif hausse le ton en notre nom pour menacer la paix, la quiétude sociale et l’ordre public qui a toujours régné à Labé. Suite à cela, nous prenons les autorités administratives, religieuses à témoins que désormais en cas de menace à l’encontre de notre personnel et casses ou vols de nos matériels, le CECOJE n’hésitera pas un seul instant de traduire devant la loi les auteurs de ses actes » peut-on lire dans la déclaration.

Ils ont mis alors l’occasion à profit pour rappeler que le matériel qui se trouve à l’intérieur du CECOJE appartient à deux (2) structures partenaires : le CECOJE et le GEEC (Groupe des Entrepreneurs Educateurs du CECOJE) : « aussi seule l’assemblée générale des pairs éducateurs du CECOJE est habilitée à élire le chef CECOJE qui sera confirmé par le Directeur National de la Jeunesse ou procéder au remaniement du bureau. » C’est certainement pourquoi « nous informons par la même occasion les autorités communales, préfectorales, régionales et nos partenaires nationaux et internationaux que nous n’avons rien à reprocher à la personne de Monsieur Samba Diouma Camara dans notre collaboration et par conséquent il est, et restera, le chef CECOJE de Labé jusqu’à nouvel ordre. Nous comptons sur la bonne compréhension de chacun et de tous.» concluent-ils.

Cette déclaration du vendredi 24 octobre est accompagnée dans la distribution d’une liste de 50 pairs éducateurs devant les noms desquels sont portés des signatures et des numéros de téléphones.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

 

Commentaires