Blaise CompaoréDémission de Blaise Compaoré, vendredi 31 octobre 2014Dans un communiqué, le lieutenant-colonel Zida la démission du président Blaise Compaoré dont le départ pur et simple était exigé par l’opposition ce matin. Les discussion s’ouvrent désormais pour la succession du président sortant afin de conduire la transition. 

C’est enfin, un vendredi très particulier qui est vécu ce 31 octobre 2014 par le peuple Burkinabè qui parvient ainsi à déboulonner cet ancien putschiste qui trouvait très court le reste de son mandat qui devait finir en 2015.

Blaise Compaoré qui demandait hier une transition sous son magistère annonce clairement ce vendredi que le palais présidentiel est libre et sollicite une transition en 90 jours.

« Il n’a plus a souhaité quoi que ce soit », réagit un opposant.

Nouhou Baldé

Facebook Comments