Le groupe Degg J Force 3 a organisé une conférence de presse hier vendredi, 13 avril 2018 au jardin du 02 octobre. La démarche visait à échanger avec les médias sur les vingt et un ans du groupe de musique urbaine. C’est à travers un mini-festival que l’événement sera célébré demain dimanche, 15 avril au palais du peuple de Conakry, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

D’entrée, c’est Moussa M’baye, un des membres du groupe, qui a expliqué que cette fête de la musique urbaine réunira plusieurs stars venues des pays voisins : Dj Awadi du Sénégal, Sidiki Diabaté du Mali, Instinct Killers, Singleton et Tamsir de la musique urbaine guinéenne. « A la base, Degg and friends, c’était un album qu’on voulait faire. Un album dans lequel des amis vont défiler sur différents titres où on partagerait des choses. Mais, on n’a jamais eu le temps de faire les choses. Après le retour de Degg J force 3 avec l’album Dynastie, après plusieurs années d’absence, on s’est dit le prochain grand concert qu’on fera à Conakry, ça sera l’occasion de partager avec tous nos amis avec lesquels on eu à travailler par le passé. Des amis avec lesquels on a fait un bout de chemin. Des amis qui sont assez jeunes et qui n’ont peut être pu faire d’album, mais qui sont là, avec l’espoir qu’ils marcheront sur nos pas. Ça sera une occasion de recevoir la famille et les amis », a dit l’artiste.

Ce mini-festival sera également l’occasion pour le groupe de chanter en live avec les artistes invités. Pour Ablaye M’baye, le second du groupe, cette journée sera mise à profit pour célébrer l’amitié qui lie la Guinée au Sénégal et au Mali, avec la présence de Dj Awadi et de Sidiki Diabaté.

Après ce concert de dimanche au palais du peuple, le groupe de rap annonce un autre concert le 05 mai 2018 à Genève, en Suisse, et un autre les 20 et 23 mai 2018 à Washington (USA). « Cette force vient strictement de notre public. C’est une façon pour nous de communier avec eux et de les remercier », précise Ablaye M’baye.

Degg J force 3 et Silatigui, la paix ce n’est pas pour demain…

Parlant de ce concert sans Silatigui, un ancien membre du groupe, Ablaye M’baye dit que ce n’est pas possible de prendre tout le monde. « Silatigui, on a fait de jolis trucs ensemble avec l’album Jusqu’au bout. Après, Silatigui, ils sont partis, nous on est resté. Pour revenir, il pense qu’on est des escaliers pour monter. C’est normal dans le hip-hop, bousculer un peu l’autre pour avoir de la place. Mais, quelqu’un qui va au delà, qui insulte ta maman dans un morceau, qui insulte tes parents, qui ne respecte pas ces personnes, nous ne pouvons pas être ami avec lui ».

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin