Dr. Diallo Abdoulaye et Diallo Sadakadji

De g à d, Dr. Abdoulaye Diallo et Diallo Sadakadji

C’est dans la nuit du samedi à ce dimanche 31 août 2014 que Guineematin.com a pu échanger au téléphone avec Docteur Abdoulaye Diallo, dit Balal Koïn sur la démission de Elhadj Aadou oury Diallo, dit Diallo Sadakadji de son parti, le MSD (Mouvement pour la Solidarité et le Développement).

Au téléphone de Guineematin.com, Docteur Diallo explique le départ du désormais ancien président de son parti :

« J’étais à Dakar au mois de mai. Et, à cette occasion, on s’est vu et s’est entendu que j’allais convaincre les collègues du parti pour lui céder la présidence. Une fois cela fait, je devais repartir à Dakar pour qu’on organise une conférence de presse commune pour l’annoncer comme désormais le président du parti. Il a toujours reporté mon voyage. Donc, cela n’a pas été fait. Mais, moi, j’ai fait tout ce qu’il fallait, de mon côté.

Seulement, nous n’avons pas formé un bureau exécutif commun. Il a un cercle d’amis qui écrivaient pour lui et ils publiaient au nom du parti sans aucune concertation avec nous. Même quand je l’appelais, il ne décrochait pas mes appels. J’ai donc continué ici avec les membres du bureau qui sont avec moi.

Finalement, le conseil extraordinaire du parti qui s’est réuni le 19 août dernier a décidé de le démettre et de me remettre à la présidence du parti. Nous avons adressé un courrier dans ce sens au ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation le 20 août 2014. C’est certainement avec ce courrier qu’il a été informé et il a décidé de prendre les devants en anticipant une annonce de sa démission. En réalité, il n’a pas démissionné, mais nous l’avons renvoyé !

D’ailleurs, sa venue n’a rien apporté au parti. Le parti ne l’a même pas connu, c’est le fondateur et président du parti qui l’a connu et qui a conclu quelque chose avec lui qu’il n’a pas respecté.

Bref, nous allons bien vous expliquer tout cela et répondre à toutes vos questions ce lundi 1er septembre, à partir de 11 heures, au siège de notre parti…« 

A rappeler que Diallo Sadakadji est un opérateur économique très influent dans notre pays. Il avait été très proche du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo dont il partage la préfecture d’origine, Labé. Connu pour ses largesses qui lui ont donné son surnon (Sadakadji), il était considéré comme étant le véritable bras financier de Cellou Dalein avec lequel il a rompu récemment. Accusé par le président Alpha Condé de tentative de coup d’Etat, l’homme d’affaires a annoncé son entrée en politique depuis son exil dakarois. Le mythe a duré quelque mois avant l’annonce de son arrivée à la tête du MSD (Mouvement pour la Solidarité et le Développement) qu’il a quitté de façon très précoce en annonçant lui-même sa démission, le jeudi 28 août, accusant le fondateur du parti de concussion avec le régime Alpha Condé : ( Cf : http://guineematin.com/?s=Diallo+Sadakadji )

 Nouhou Baldé

Facebook Comments