Ibrahima Bangoura UFR

Ibrahima Bangoura
UFR

Ce samedi 9 août 2014, l’Union des Forces Républicaines a tenu son assemblée générale à son siège national à Matam.  Cette rencontre a été présidée par Hadja Fatoumata Camara, membre du bureau exécutif de l’UFR.

Au cours de cette rencontre, Ibrahima Bangoura, secrétaire général adjoint du bureau  exécutif de l’UFR a expliqué les grandes lignes de cette assemblée, essentiellement portée sur la situation sociopolitique du pays, entre autres, au report  du meeting de l’opposition qui était prévu le après-demain, lundi  11 août.

Selon M. Bangoura, c’est contenu de la résurgence du virus Ebola dans notre : « La situation  que crée Ebola dans le pays est si grave que nous ne pouvons pas faire ce meeting maintenant jusqu’à ce que cette maladie soit vaincue », a-t-il expliqué.

Face à la recrudescence du virus Ebola, il ajoutera qu’à un certain moment, on avait fait croire que la maladie était maîtrisée  et aujourd’hui,  elle prend encore de l’ampleur.

S’agissant de l’interdiction du Hajj aux Guinéens cette année par le royaume d’Arabie Saoudite, M. Ibrahima Bangouraa qualifié cette mesure de déplorable : « C’est une situation déplorable pour le pays où plus de 90% de la population sont musulmans », a-t-il déploré.

Pour ce responsable de l’UFR, cette situation a été occasionnée par le laxisme du gouvernement. C’est pourquoi, il lance un appel au sages guinéens d’implorer encore la grâce de Dieu pour que la Guinée participe au pèlerinage de 2014 : « C’est l’un des signes de malheur du Pr Alpha Condé », a-t-il dit.

F. Yacine Sylla    

Commentaires