Accusé d’infiltrer l’opposition, Malick Sankhon menace de poursuivre le député Aboubacar Soumah

Malick Sankhon, Caisse nationale de la sécurité sociale, CNSS, Peu avant 10 heures, Guineematin.com s’est entretenu avec le député uninominal de l’UFDG à Dixinn à l’esplanade du stade du 28 septembre où le meeting de l’opposition était prévu et où on avait trouvé quelques militants.

Aboubacar Soumah- qui est par ailleurs président du comité d’organisation du meeting organisé ce mercredi 7 janvier 2015- s’est plaint de tentatives d’infiltration de leur meeting par Malick Sankhon, directeur général de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS) et influent membre de la mouvance présidentielle.

Peu après le meeting de l’opposition, Guineematin.com a été joint au téléphone par la CNSS pour protester contre cette accusation. Malick Sankhon a estimé qu’un droit de réponse ne suffit pas : « Ce que je vais faire, c’est de porter plainte ! Imaginez s’il y avait eu des problèmes, ils allaient m’accuser et l’opinion allait croire, alors qu’il n’en est rien… », a dit le Directeur général de la CNSS.

En 2013, le même Malick Sankhon avait porté plainte contre le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo au TPI de Dixinn. A l’époque, l’opposant avait accusé son ancien ami, Malick Sankhon d’avoir manipulé des loubards qui avaient pillé des boutiques et magasins à Madina, en marge des manifestations de l’opposition. Après quelques audiences, le Directeur général de la CNSS avait retiré sa plainte qui servait finalement de base à des mobilisations des militants et responsables de l’opposition qui accompagnaient Cellou Dalein Diallo au tribunal…

Nouhou Baldé

 

 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS