Baïdy Aribot, député, opposantEn marge d’un conclave de l’opposition tenu ce lundi 19 janvier 2015, le député uninominal de l’UFR à Kaloum, Baidy Aribot, a estimé que le premier ministre et son gouvernement devraient chuter, suite à la programmation hasardeuse et très critiquée de l’ouverture des classes, boycottée un peu partout et très critiquée.Pour l’opposant, le boycott des établissements scolaires et universitaires est aussi un désaveu de la gouvernance du pays qui prouve par ailleurs que les gouvernants sont très loin des gouvernés, donc incapables d’intégrer leurs préoccupations…

Baïdy Aribot : C’est un désaveu total des populations à l’action du gouvernement dans le domaine de l’éducation. Un désaveu total par rapport aux actes posés par l’autorité… pour dire que les Guinéens ne sont plus d’accord avec cette situation qui gangrène notre pays. C’est vrai qu’il y a Ebola qui tue depuis , et qui a des conséquences graves sur notre pays ; mais, le vrai problème aujourd’hui, c’est l’incompétence, l’amateurisme, l’incurie de ce gouvernement qui n’arrive plus à satisfaire les attentes des populations guinéennes.

Honnêtement devant cette situation, ça doit être la démission totale du Premier ministre et de son équipe, qui ont pris cette décision au conseil des ministres… Maintenant qu’ils restent au pouvoir, il ne sert à rien dans la mesure où la population ne les suit plus. Dans la mesure où les populations ont décidé de tourner le dos à leur gouvernement, à leur décision. C’est grave de rester là à se pavaner dans les bureaux, alors que vous n’êtes plus en phase avec vos populations vraiment. Aujourd’hui, il faut regarder dans les établissements scolaires, dans les quartiers, les enfants, les familles et autres,  tout le monde est stressé.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, la vidéo de Baïdy Aribot

 Propos recueillis et transcrits par Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél.: 664 53 16 42

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin