mairie de KindiaLe président de la nouvelle délégation spéciale de la commune urbaine de Kindia, Abdoulaye Bah (issu de l’UFDG), est très remonté contre le préfet de la localité, Mohamed Deen Camara, a appris Guineematin.com à travers une de ses collaboratrices en séjour dans la ville des agrumes.

« L’installation de la délégation spéciale de Kindia  n’a pas été conforme aux  règles de l’art », indique le président de la nouvelle équipe communale, Abdoulaye Bah, dans un entretien accordé à l’envoyée spéciale de Guineematin.com dans la préfecture.

Comme instruit par le ministre guinéen de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le Général Bouréma Condé, le préfet de Kindia, Mohamed Deen Camara, a procédé à la mise en place de la délégation spéciale de la commune urbaine de Kindia, le 23 octobre 2015.

Malheureusement, le président de cette délégation évoque certaines failles lors de la passation de service.  Abdoulaye Bah estime que le préfet de Kindia, Deen Camara, n’a pas taché d’installer cette délégation dans les règles de l’art.

«La passation à Kindia a été faite de manière très spéciale. Apparemment, une délégation spéciale incite des manœuvres spéciales. A Kindia, Monsieur le préfet, M. Dine, je ne sais pas s’il ignore les procédures ou s’il était de mauvaise humeur, n’a pas taché vraiment de faire les choses selon les règles de l’art. Mais nous, en tant que responsables politiques sereins et avérés, nous l’avons aidé à ne pas tomber dans le conflit», a expliqué le président de la délégation spéciale de Kindia.

Poursuivant, Abdoulaye Bah, affirme que pour des raisons qui lui sont  inconnues, l’état financier de  cette commune n’a toujours pas été fait par l’équipe sortante, contrairement aux procédures légales.

Conscient de cet état de fait, le président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Kindia promet très prochainement d’aborder cet aspect de façon responsable, en interrogeant, dit il, les documents établis par leurs prédécesseurs.

Une démarche qui, selon lui, différencierait son équipe à certaines délégations spéciales du pays, qui ont dénoncé, par voix médiatique, l’absence de tout fond dans leurs caisses et des communes profondément endettées.

Cependant, Monsieur Bah reconnait avoir trouvé la commune qu’il dirige dorénavant dans des conditions mobilières appréciables. Il en est de même pour le personnel qu’il qualifie de compétent et approprié aux attentes.

A l’instar de bon nombre de délégations spéciales, celle de Kindia a comme priorité, l’assainissement de la ville. Une vaste campagne de sensibilisation de la population sur la salubrité de la ville est d’ailleurs programmée du 19 au 20 Décembre 2015, dans toute la commune urbaine de Kindia.

De Kindia, Yayé Aïssata DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 620 036 665

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin