Fodé Oussou FofanaAprès la nomination du sénégalais, Jacques Diouf, comme au poste de conseiller spécial du président de la République, le vice-président du principal parti de l’opposition guinéenne proteste. Lors d’un échange téléphonique avec Guineematin.com dans l’après-midi de ce dimanche 3 janvier 2016, Docteur Fodé Oussou Fofana  a dénoncé une violation de la Constitution ! « On ne nomme pas un étranger par décret », a dit le député, conseillant les juridiques du président d’ouvrir leurs codes et la constitution…

Voici ce que Docteur Fodé Oussou Fofana a dit au téléphone de Guineematin.com cet après-midi :

« Pour ce qui est du cas de la nomination du Sénégalais, monsieur Jacques Diouf, comme conseiller à la présidence de la République, je dirais qu’il est temps que monsieur Alpha Condé sache qu’on ne nomme pas un étranger par décret. Je ne reproche rien à monsieur Diouf, mais j’invite les conseillers juridiques de monsieur Alpha Condé à bien relire les textes. On ne nomme pas un étranger par décret. C’est une violation de notre constitution, à moins que nos hommes de droit nous disent le contraire ».

Propos recueillis au téléphone par Mamadou Alpha Baldé

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin