Les enseignants contractuels non admis au concours de recrutement pour la fonction publique ne décolèrent pas du côté de Kankan. Après avoir boudé les cours pour la journée d’hier, mardi, les infortunés n’ont pas trouvé un terrain d’entente avec la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) de Kankan, a appris Guineematin.com, à travers son  correspondant local.

La rencontre entre la dizaine de contractuels et la DPE tenue hier soir n’aura pas fait bouger les lignes. C’est pour tenter de désamorcer la crise que le préfet de Kankan, Aziz Diop a été mis à contribution. Monsieur Diop a rencontré dans la matinée de ce mercredi 4 janvier 2017, les contractuels déçus. Après des heures de discussion, le préfet a dit aux mécontents qu’il comprend leur inquiétude.

Par ailleurs, il a été décidé de mettre sur pieds une commission composée des contractuels et de la Direction Communale de l’Education. Elle aura pour mission d’accompagner les contractuels dans leurs revendications, avec l’appui du préfet.

Au terme de l’entretien, Aziz Diop a rassuré les contractuels de son engagement à les accompagner. Cependant, le préfet de Kankan a dit quelque chose qui a retenu l’attention. En substance, il dira que les contractuels «  sont utiles mais pas indispensables ».

Autant dire que la crise est loin de connaitre son épilogue, surtout que les contractuels continuent de bouder les cours dans les écoles de la ville.

Alpha Mamadou Diallo en collaboration avec Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin