Les populations de Labaya, l’une des sous-préfectures de Dubréka, située à 150 kilomètres de Conakry, la capitale guinéenne, ont réservé un accueil chaleureux à la délégation du parti de l’Unité et du progrès, le week-end dernier.

Cette  visite de la délégation du parti, conduite par son président, Elhadj Fodé Bangoura, s’inscrivait dans le cadre de la validation du comité de base et les 45 sections du parti à Labayah. A  5 kilomètres du centre ville, c’est  une foule immense qui s’est mobilisée pour recevoir la délégation du PUP dans une salle archicomble. La délégation reçue par les militants et militantes venant des différents horizons de Labayah dans la plus grande dignité. Jeunes artistes, comédiens de Labayah par des pas de danses folkoriques ont fait savoir leurs attachements au parti PUP.

Pour la circonstance, le porte parole du comité de base du PUP à Labayah, s’est exprimé en ces termes : « cette visite d’Elhadj Fodé Bangoura est une grande avancée pour nous ; car, depuis la mise en place du comité de base et les 45 sections de Labaya, nous n’avions pas négligé les tâches qui nous attentent, nous avions commencé les prises de contacts dans les différents districts de Labaya. Aujourd’hui, nous somme fiers de nous et nous sommes fiers de nos militantes et militants qui ont accepté tous venir assister à cette première rencontre avec le président du parti PUP. A cet effet, nous remercions vivement la délégation du parti de l’Unité et du Progrès, PUP ; car, ils nous disaient que le PUP ne viendra jamais à Labaya ! Aujourd’hui, nous leur avons prouvé que la foule qui est présente dans la salle ne vient pas de Labaya centre seulement. Donc, le PUP est fortement représenté chez nous et nous irons jusqu’au bout, c’est-à-dire remporter les élections communales et toutes autres élections… », a-t-il dit.

Par ailleurs, le porte parole a dénoncé les difficultés dont souffrent les populations de Labaya depuis la construction du barrage hydro-électrique de Keleta. A rappeler que c’est pour avoir réclamé l’électrification de leur sous-préfecture et les villages environnants que ces concitoyens de Labaya (y compris des sages) avaient été maltraités et emprisonnés à Dubréka. « Ils sont venus nous mentir ici que Kaleta aura beaucoup d’impacts positifs sur nos conditions de vie. Mais, aujourd’hui, c’est le contraire ! Labaya n’a pas de courant, n’a pas de routes ; les fils de Labaya sont marginalisés au cours du recrutement lors de la construction du barrage Kaleta. Ils nous ont demandé de dresser une liste de cadres ressortissants et cette liste a été dressée ; mais, finalement, qu’est-ce qu’on a remarqué à la sortie des résultats ? Personne n’a été sélectionné pour travailler à Kaleta. Et, le Premier ministre est venu pour nous dire encore de dire à nos enfants d’étudier et d’aller se former. Après avoir détruit les cadres ressortissants de Labaya au profit des venants, c’est la même chose qui se passe à Souapiti. Donc, nous voulons mettre fin à cela chez nous. C’est pourquoi d’ailleurs nous avons choisi le PUP pour nous sortir de cette misère », a ajouté le porte parole de la population, avant de saluer les œuvres sur le terrain du président Fodé Bangoura et du  feu Général Lansana Conté.

De son côté, le président du PUP, Elhadj Fodé Bangoura, s’est exprimé : «  il n’y a pas ce qui n’a pas été  dit sur nous lorsqu’on était au pouvoir. Aujourd’hui, ils sont aux affaires et ils ne veulent pas qu’on les critique, rien ne nous empêchera de parler le mal de ce pouvoir. Ils se vantent de la construction du barrage du Kaleta. Pourtant, c’est nous qui avions commencé ces travaux, n’eut  été la maladie du président Conté, Kaleta aurait vu le jour depuis. Donc, tout a été fait, les études de faisabilité, les études environnementales, il ne restait que le financement. Et, comme vous le savez, partout, on partait pour chercher des investisseurs, après seulement notre tour,  il ( Alpha ) part renverser la tendance et aujourd’hui , il est confronté à ce problème de financement des projets mal négociés, parce que si vous regardez le coût de réalisation du barrage de Kaleta, c’est quatre 4 fois plus élevé qu’au moment où nous on finissait de monter le projet ».

Enfin, le président du PUP a remercié et félicité les membres du comité de base et les 45 sections de Labaya par rapport à la mobilisation avant de confier le parti aux femmes et jeunes de Labaya. La validation du Comité de base et les 45 sections du PUP à Labaya ; puis, des prières et bénédictions des sages de Labaya ont mis fin à la cérémonie.

De retour de Labaya, Touré Zakaria de la cellule de communication du PUP

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin