Le camp Elhadj Oumar Tall de Labé a servi de cadre à la célébration du 59ème anniversaire de l’armée guinéenne. La cérémonie organisée à cet effet hier, mercredi, 1er novembre 2017, dans la deuxième Région Militaire, a été placée sous la présidence d’honneur du gouverneur de région, Sadou Keïta, accompagné du préfet, Elhadj Safioulahi Bah et du président de la délégation spéciale, Elhadj Mamadou Cellou Daka Diallo, en présence de l’inspecteur régional des affaires religieuses, Elhadj Badrou Bah, imam rhâtib, ainsi que de nombreux autres cadres de l’administration et responsables de la société civile, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

S’adressant aux forces de défense et de sécurité de la deuxième région militaire de Labé, le gouverneur de région Sadou Keïta a loué le caractère républicain de l’armée guinéenne.

« A cette heureuse occasion, je voudrais tout d’abord, vous transmettre ce qui est de plus important que le chef de l’Etat m’a confié, ses sentiments de fierté et d’encouragement. Son Excellence, le Professeur Alpha Condé, Président de la République, Chef de l’Etat, Commandant en chef des forces armées, me charge de vous dire qu’il est fier de son armée. Cette fierté découle de votre disponibilité et du soutien que vous avez apporté aux courageuses réformes auxquelles il s’est engagé depuis 2009. Il voudrait vous en remercier très sincèrement. Aujourd’hui, quand on parle de l’histoire de cette armée, on en est fier. Quand on voit que le chef de l’Etat a réussi à créer cette armée républicaine, on en est fier. Compagnons d’armes, votre histoire est longue. Elle est longue, pleine de joie. De la joie, quelquefois, qui s’accompagne» a noté le gouverneur de Labé.

Poursuivant son intervention devant la troupe, Sadou Keïta a rendu un vibrant hommage aux anciens combattants pour les nobles et loyaux services rendus à la nation guinéenne.

« Nous ne passerons pas sous silence, sans remercier les braves devanciers. Ceux qui sont déjà rappelés à Dieu, nous prions le Tout Puissant leur accorder son Paradis. Ceux qui vivent encore et qui sont d’ailleurs parmi nous, je voudrais, encore une fois, leur exprimer notre profonde reconnaissance. Ce sont ces anciens combattants qui sont parmi nous. Ils ont aimé l’armée, ils ont versé leur sang pour que notre territoire soit protégé. Et, aujourd’hui, ils sont à côté de nous pour nous conseiller. Ils sont là pour qu’ils servent d’exemple de bravoure, d’honnêteté et de sincérité, parce qu’avec eux nous avons eu une armée forte, une armée unie. Vous constaterez que l’unité nationale de notre pays doit se bâtir à l’exemple de notre armée nationale », a-t-il ajouté.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin