Les activités ont été une nouvelle fois fortement paralysées ce lundi 16 juillet 2018 dans la zone Bambéto-Hamdallaye, connus pour être des quartiers chauds de Conakry. Circulation presque coupée, commerces et stations-service fermés, c’est entre autres la situation qui a prévalu durant cette journée dans cette partie de la commune de Ratoma, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Comme ce fut le cas la semaine dernière, l’appel des forces sociales de Guinée à faire de ce lundi 16 juillet 2018 une journée ville pour protester contre la hausse du prix du carburant, a fait ses effets dans la zone Bambéto-Hamdallaye. Les véhicules ont déserté cette zone, laissant les motos circuler seules sur la route Le Prince. Les magasins, boutiques et stations-service situés le long de ce tronçon sont quasiment tous restés fermés.

Les forces de l’ordre postées à plusieurs endroits stratégiques de cette route ont néanmoins passé une journée paisible. Car, il n’y a pas eu de troubles dans la zone. Ce constat a été pratiquement le même de Hamdallaye jusqu’à Sonfonia, axe le long duquel les activités ont été le plus paralysées en cette journée.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin