Elhadj Madifing Diané, gouverneur de Labé

C’est une scène incroyable qui se déroule actuellement dans la ville de Karamoko Alpha Mo Labé ! Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, les manifestants contre le projet de nouvelle constitution qui permettrait au président Alpha Condé de se maintenir à la tête de la Guinée ont investi ce jeudi, 23 janvier 2020, les rues de la ville pour réclamer le départ du Gouverneur de la région administrative de Labé, Elhadj Madifing Diané.

Rejeté par les citoyens de la ville, l’ancien ministre de la Sécurité a fait appel à l’armée pour sécuriser sa résidence, après avoir été contraint de quitter son bureau.

Interrogé par le correspondant local de Guineematin.com sur cette situation explosive, le gouverneur a assuré bien gérer la situation. Mais, il n’a pas voulu confirmer si comme ça se dit dans la ville « il s’est réfugié » au camp Elhadj Oumar Tall de Labé… « Peu importe où je suis ! En tout cas, je gère bien la chose. L’objectif des manifestants, c’est de s’en prendre au gouvernorat, ça ce n’est pas caché. Mais, soyez rassurés que nous ne manquerons pas à notre devoir ».

Dans la ville, les manifestations se poursuivent, entraînant d’énormes dégâts. Déjà, une deuxième victime a été enregistrée cet après-midi. Il s’agit de Mamadou Bhoye Barry, mécanicien de profession, originaire de Kolico, un secteur du quartier Pounthioun. Et, les manifestants accusent les forces de défense et de sécurité d’avoir tiré cet autre jeune. Malheureusement, ce deuxième corps n’a pour le moment pas pu être déposé à la morgue de l’hôpital régional. Pourchassés par les agents, les porteurs du corps ont rebroussé chemin pour aller chez le premier imam, puis à la grande mosquée où ils ont déposé le corps.

Cellou Baldé, député uninominal de Labé et coordinateur des fédérations UFDG de l’intérieur du pays

Joint au téléphone par Guineematin.com, le député uninominal de Labé a confirmé ce deuxième cas de décès. Honorable Cellou Baldé a précisé que ce jeune est originaire de Kolico et que son corps sera acheminé à l’hôpital grâce à une médiation du premier imam, Elhadj Mamadou Badrou Bah et du maire de la commune urbaine de Labé, Mamadou Aliou Laly Diallo.

A suivre !

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin