Depuis quelques heures, un affrontement oppose des manifestants pro FNDC et une unité mixte composée de la police, la gendarmerie et l’armée devant le siège du gouvernorat de Labé. Ces heurts ont déjà fait un mort et plusieurs blessés, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la ville.

Le mot d’ordre des manifestants, c’est le départ du gouverneur de la région. Ils ont déjà réussi à chasser Madifing Diané de son bureau. Le gouverneur a quitté précipitamment les lieux sous escorte pour regagner sa résidence avant de se réfugier finalement au camp militaire Elhadj Oumar Tall de Labé. De nombreux agents de l’armée ont quitté ce camp pour aller prêter main forte à la police et la gendarmerie dans les opérations de maintien d’ordre.

Les agents ont formé un cordon autour du siège du gouvernorat pour empêcher les manifestants d’accéder aux locaux. Les affrontements qui opposent ces agents aux manifestants devant le gouvernorat ont fait un mort et plusieurs blessés dont deux cas graves, selon un bilan proviseur fourni à Guineematin.com par une source hospitalière.

« Effectivement, l’un des jeunes blessés a rendu l’âme. Il s’appelle Alpha Oumar Barry, chauffeur de profession. Il a été touché par balle à la poitrine. Le corps se trouve à la morgue de l’hôpital régional de Labé », a confié un médecin, joint au téléphone, précisant qu’une fille du nom de Hawaou Kanté fait partie des deux autres blessés par balles.

Au moment où nous mettons cet article en ligne, les accrochages entre les manifestants et les agents de maintien d’ordre se poursuivent à Sassè, non loin du gouvernorat de Labé.

A suivre !

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin