La ministre de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Dr Djènè Kéita, a passé son grand oral devant les médias ce vendredi, 24 janvier 2020. La démarche visait à présenter les acquis du département ces dernières années mais aussi d’annoncer les perspectives pour les années à venir. La cérémonie, organisée dans un réceptif hôtelier de Conakry, a réuni certains membres du gouvernement, des représentants d’institutions internationales et autres partenaires de la Guinée, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Avant d’aborder les principaux acquis du ministère de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Dr Djènè Kéita est revenue sur la mission assignée à son département, notamment la promotion de l’Intégration africaine dans tous les domaines, l’orientation et la promotion des relations de coopération bi et multilatérale, assurer la coordination des aides et contribuer à la mobilisation des ressources extérieures pour le financement des programmes et projets, entre-autres.

Par ailleurs, la ministre a laissé entendre en termes d’acquis, que beaucoup a été fait. « Plus de 300 accords de coopération, conventions de financement et autres instruments juridiques signés avec les partenaires bi et multilatéraux. Plus de 2 milliards 900 millions de dollars US ont été mobilisés en faveur des différents secteurs. La valeur des dons en nature est estimée à 600 millions de dollars US dont l’enveloppe globale s’élève à 3 milliard 500 millions de dollar, soit près de 33.000 milliards de francs guinéens », a-t-elle dit.

Dans le cadre de la coopération bilatérale, la ministre a annoncé la signature de plusieurs accords de financement se chiffrant des milliards de francs guinéens. « Plus d’un milliard de dollars USD, soit plus de 9 mille milliards de francs guinéens d’accords de financement ont été signés en faveur des secteurs suivants : l’éducation, l’eau, la défense, la santé, la sécurité, l’agriculture, l’infrastructure, l’énergie, la télécommunication, le commerce ».

Pour ce qui est de la coopération multilatérale, a fait savoir Dr Kéita, « depuis 2010, les systèmes des Nations Unies mobilisent plus de 785 millions de dollars USD pour le financement de divers projets et programmes en collaboration avec les ministères sectoriels. La BADEA a octroyé 250 millions de dollars USD ».

Sur le plan de l’Intégration Africaine, Dr Djènè Kéita a joué sa partition pour occuper une place de choix dans les organismes du continent, la promotion de plusieurs cadres guinéens dans les instances de prises de décisions au niveau de ces organismes. « Cela a été possible que grâce au leadership du président de la République, Pr Alpha Condé ».

Avec l’agence de coopération technique, la ministre a annoncé le lancement du projet flux inversé entre notre pays et la Tunisie pour une amélioration des chaines de valeur de l’export des produits agricoles des filières mangues et anacardes : « Le coût du projet est estimé à 1 million 580 mille dollars. Cela va inclure le renforcement des capacités de l’Agence de coopération technique par deux experts tunisiens recruté par la Banque Islamique de Développement », poursuit, Dr Djènè Kéita.

Parlant des perspectives de son département, la ministre a annoncé une panoplie d’actions pour 2020-2021. Il s’agit « de la construction du siège de l’Assemblée nationale et du palais de la culture, la réalisation du 4ème projet d’adduction d’eau de la ville de Conakry, l’ouverture du nouveau partenariat avec les scandinaves, de l’Australie et de la Nouvelle Zélande, la finalisation du document de politique de coopération et d’Intégration Africaine, la mise en place des dispositifs de coordination de l’aide et de l’unité centrale de coordination des activités excom des Nations Unies, la relance des négociations avec le japon pour la mis en place du 10ème Don Hors Projet, la promotion de la coopération sur l’énergie bleue et renouvelable. »

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin