madame Kadiatou Diallo, épouse de Saïkou Yaya Diallo du FNDC

Malgré les dénonciations des ONG et des militants des droits humains, les arrestations se poursuivent contre les militants et responsables du Front National pour la Défense de la Constitution. Le dernier cas en date est l’arrestation hier, jeudi 07 mai 2020, de Saïkou Yaya Diallo, membre de la coordination nationale du FNDC.

Selon madame Kadiatou Diallo, son mari a été arrêté par un groupe de policiers qui le filait après sa participation à une émission d’une radio privée. Originaire de Boké et père de deux enfants, Saïkou Yaya Diallo, connu pour son opposition à un éventuel 3ème mandat du président Alpha Condé a été interpellé dans la journée d’hier au carrefour Concasseur, dans la commune de Ratoma. Depuis, désolation et inquiétude règnent dans sa famille biologique et politique.

« Avant-hier nuit, il a fait une publication sur Facebook annonçant qu’il devrait participer à une émission de la radio Soleil FM, hier. Mais, il y a déjà deux mois qu’il était recherché pour son soutien au FNDC. Je ne savais pas qu’il avait publié l’annonce de sa participation à cette émission sur les réseaux sociaux. Hier, après cette émission, il est sorti pour se rendre à son bureau à Hamdallaye ; mais, il a été filé par des policiers. A son arrivée au carrefour concasseur, ils l’ont arrêté. Je ne le savais pas parce que j’étais allée chez une tente à ENTAG. Dès mon arrivée chez elle, il y avait mon oncle qui était connecté et il a vu sur les réseaux sociaux que mon mari a été arrêté. Vous savez l’état dans lequel peut se retrouver une femme qui apprend tout d’un coup que son mari a été arrêté par des inconnus. Du coup, j’ai coupé le jeûne, je ne pouvais pas continuer… », a notamment expliqué madame Kadiatou Diallo.

Sans nouvelle de son mari depuis hier nuit, madame Kadiatou Diallo est très inquiétude, seule avec ses deux enfants. « Aujourd’hui, mon inquiétude, c’est parce que mon mari est malade. Il souffre de l’hyperglycémie. Depuis 3 ans, il est sous traitement. C’est cela mon inquiétude majeure. Nos enfants également sont traumatisés par l’absence de leur père à la maison. Pour le moment, nous essayons de les calmer et de les rassurer jusqu’à son retour », ajoute madame Diallo.

Selon la dame, depuis l’arrestation de son mari, ils n’ont pu se voir qu’une seule fois à la Direction de la Police Judiciaire ; mais depuis, aucune nouvelle. « Hier, quand j’ai appris son arrestation, je suis allée à la DPJ ; et, heureusement, on s’est vu. Je lui ai apporté son mangé… Dans la matinée de ce vendredi, quand j’ai envoyé son petit déjeuner à la DPJ, ils nous ont dit qu’il a été transféré au 15ème étage, le siège des renseignements généraux. Mais, là également, on ne l’a pas trouvé ; et, nous n’avons aucune nouvelle de lui depuis hier », s’inquiète-t-elle.

Aux dernières nouvelles, on apprend que le FNDC a commis deux avocats pour essayer de retrouver Saïkou Yaya Diallo et enclencher une procédure pour sa libération. Et, du côté de la famille également, un autre avocat a pris contact avec sa femme et fait également les mêmes démarches à travers son carnet d’adresse.

A suivre !

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin