Portrait : Dans la soirée d’hier, 21 mai 2020, un décret signé du président Alpha Condé a nommé Patrice Pépé LOUA, jusque-là Directeur Général adjoint chargé de l’exploitation et de la qualité comme Directeur Général de la société des eaux de Guinée. Cette nomination est une surprise pour les inconnus, mais certainement pas pour les travailleurs de la SEG et tous ceux qui ont connu et côtoyé cet homme.

Cadre travailleur avéré, humble, homme de l’ombre d’une simplicité sans limite, Patrice Pépé LOUA en tant que cadre a toujours su rester dans l’ombre pour mieux servir ses supérieurs et son pays.

Jusqu’à ce 21 mai, date de sa nomination comme Directeur Général, il était le numéro deux de ce service public. Avec le défunt Directeur Général, Mohamed Oularé, à qui il était très proche, ils entreprirent de moderniser la SEG, sous la direction du visionnaire ministre de l’hydraulique, Papa Koly Kourouma. Ce qui permettra à la Société des Eaux de Guinée d’engranger en quelques mois des changements significatifs.

Parmi ces grands changements dont il a été l’un des artisans aux côtés de son défunt proche directeur Général, on peut citer entre autres : l’équipement en matériel informatique de l’ensemble des agences de la SEG, la remise des engins roulants aux travailleurs de la SEG et l’acquisition du matériel nécessaire pour la réparation des fuites d’eau à Conakry. Une campagne qui se poursuit encore sur le terrain et qui permettra de redonner 250 à 500 mille foyers d’eau potable qui en étaient privés á cause de ces fuites.

Cette humilité de ce cadre et son sens élevé du respect de la hiérarchie lui a permis récemment d’être désigné par le ministre Papa Koly Kourouma pour gérer les affaires courantes de cette société d’État, avant ce 21 mai 2020, date de sa consécration.

Interrogé après cette nomination, le désormais numéro 1 de la SEG a remercié le président Alpha Condé et le ministre Papa Koly Kourouma pour leur marque de confiance. « Je tiens tout d’abord à dire merci au tout puissant Allah et à remercier messieurs le président de la République, le professeur Alpha Condé, et notre ministre, monsieur Papa Koly Kourouma, pour cette confiance. C’est une joie immense qui m’anime. Et, je déplorerai toute mon énergie pour mériter cette confiance.

Je profite de cette occasion pour rassurer monsieur le Président de la République et notre ministre que la politique du gouvernement en matière de desserte en eau potable sera exécutée à la lettre sur le terrain. Nous ferons en sorte que la desserte en eau potable soit une action de réussite du président de la République. Nous ferons en sorte que nos chefs ne regrettent pas leur choix. Aux clients et partenaires de la SEG, soyez rassurés que nous étions mais que nous serons encore beaucoup plus proches de vous dans notre devoir vis à vis de vous, à savoir la desserte en eau potable » a déclaré Patrice Pépé LOUA.

Mais, pour bien connaître ce cadre, il faut remonter dans le temps et dans l’espace. Né le 10 avril 1963 à Kobéla, dans la préfecture de N’Zérékoré, fils de N’yérété Tokpas LOUA et de Seny Kolié, marié et père de cinq enfants, locuteur de deux langues internationales (le français et l’anglais), Patrice Pépé lOUA est ingénieur hydro-technicien.

De 1969 à 1975, il a fait ses premiers pas scolaires à l’école primaire de Kobéla. De 1975 á 1978 il fait le collège de koulé. Puis en 1978, il part pour poursuivre ses études secondaires à Forecariah où il obtient le diplôme baccalauréat première et deuxième partie. De 1981 á 1982,il fait ses études supérieures en agronomie dans la même préfecture avant de partir pour Conakry où il s’est réorienté en génie civil et obtient le diplôme supérieur génie civil en 1988 avec la mention ‘’Excellent’’. Puis de 1988 á 1991, il part poursuivre ses études postes- universitaires á Moncton au Canada et obtient le diplôme en ‘’ maîtrise Es sciences appliquées ».

Sur le plan formation professionnelle, il enchaînera les formations et stages en guinée et dans d’autres pays africains. C’est ainsi qu’il fera un stage au bureau d’études informatiques CONFORMAT en guinée de février 1992 á mai 1992 avant de partir pour un autre stage au centre de métiers de l’eau CM EAU á Abidjan de décembre 1995.á février 1996.

En 1999 il effectue un autre stage sur le montage et la gestion des projets en août au Sénégal. En 2006 il part pour un séminaire sur les techniques d’amélioration de la gestion clientèle au Bénin. En 2010, le voilà aussi en stage sur le management de la qualité et les audits en juillet au Burkina Faso. En 2015, il part á l’IIEA au Maroc pour se former sur les techniques des eaux non comptabilisées (ENC).

Sur le plan professionnel, il aura gravi tous les échelons de la hiérarchie. Ace jour il est le seul directeur général ayant occupé tous les postes de la hiérarchie de l’agent de zone au poste de directeur général occupera plusieurs postes de responsabilité á la SEG avant d’être nommé Directeur régional de la SEG en mars 2004. De cette date il poursuivra son ascension en devenant respectivement directeur de l’exploitation de novembre 2005 à juin 2008

Directeur chargé de mission de juillet 2008 à juin 2010, Coordinateurs des travaux 178 forages de proximité de Conakry et périphériques ; Directeur par intérim des ressources humaines en mars 2009 ; Directeur de réduction des pertes et amélioration des critères de performance ; Directeur des travaux par intérim février- juin 2010 ; Directeur des audits et qualité juillet 2010- octobre 2011 ; Coordinateurs général adjoint chargé de l’exploitation, des audits et qualité novembre 2011- octobre 2014. Puis, Directeur Général adjoint chargé de l’exploitation et de la qualité depuis novembre 2014.

Sur le plan religieux, il est un fervent chrétien qui dirige depuis 10 ans le comité de pèlerinage de la paroisse Saint Jacques de Lambanyi. Sur le plan social, il occupera plusieurs postes de responsabilité dans différentes associations de jeunes et estudiantines.

Au vu donc du parcours exemplaire du nouveau Directeur Général de la SEG, un avenir prometteur s’annonce pour les travailleurs de la SEG et la population guinéenne en matière de desserte en eau potable. Comme en témoignent certains travailleurs de la société des eaux de Guinée. Notamment monsieur Ousmane Souaré, Directeur qualité et environnement. « Je crois que nous allons vivre une nouvelle ère avec monsieur Patrice LOUA, je veux disque qu’un avenir radieux s’annonce pour les travailleurs de la SEG sur le plan de leur amélioration des conditions de travail mais aussi pour les populations guinéennes qui verront bientôt accroître leur desserte en eau potable », a affirmé ce responsable de la société des eaux de Guinée.

Ibrahima Kalil Diallo

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin