A l’issue de deux réunions de concertation avec les populations à la base organisées depuis la fin du mois de ramadan 2020 par le conseil du quartier de Madina, relevant de la commune urbaine de Labé, les autorités locales, l’association des parents d’élèves de la localité, les responsables des jeunes et des femmes, des acteurs de la société civile et d’autres personnes ressources ont retenu la nécessité de mettre en place deux commissions pour préparer une campagne de collecte de fonds en vue de financer les travaux de rénovation de l’école primaire de Boureneté, complètement détruites par une violente tornade, il y a quelques jours, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

La première commission à mettre en place est celle chargée de la rédaction des lettres de soutien à adresser aux fils résidents et ressortissants de Labé en général et de Boureneté en particulier. Selon le chef du quartier Madina, Elhadj Thierno Mamadou Nouhou Baldé, cette commission sera installée le jeudi, 4 juin 2020, prochain.

« Après la mise en place de cette commission de rédaction des lettres de soutien, nous programmerons la mise en place de la commission finance. A la suite de cette démarche, nous allons voir comment ouvrir un compte dans lequel les bonnes volontés vont verser leurs contributions » rassure le premier responsable du quartier.

Il est à préciser que l’école primaire de Boureneté alors dans un piteux état pour n’avoir jamais bénéficié d’une rénovation depuis sa construction en 1961 a été complètement détruite par une violente tornade qui s’est abattue sur la ville de Labé, le samedi, 23 mai 2020, veille de la fête du ramadan 2020.

Jusque-là, cette école primaire publique de la commune urbaine de Labé était constituée de 3 salles de classe qui fonctionnaient. Mais, le président du conseil du quartier, Elhadj Thierno Mamadou Nouhou Baldé n’avait aucune idée de l’effectif total des élèves officiellement inscrits. Et il ne sous a pas été possible de joindre la directrice de l’école, Fatou Bangoura, parce que certains de ses proches touchés ont prétendu qu’ils n’ont pas son contact, en cette période de vacances scolaires, en raison de l’état d’urgence sanitaire décrété par le président Alpha Condé pour stopper la propagation de la pandémie de Coronavirus Covid-19.

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin