Les députés guinéens ont examiné et voté ce vendredi, 5 juin 2020, la loi d’autorisation de ratification de la convention portant sur un prêt de 230 millions d’Euros auprès de la société britannique PALUMBO GROUP LTD et son partenaire financier TRINITY WEALTH MANAGEMENT AG. Ce prêt est destiné à la construction d’infrastructures de formation technique et professionnelle dans les huit régions administratives de la Guinée, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est total 97 sur les 114 députés inscrits qui ont pris part à la plénière de ce vendredi, présidée par l’Honorable Amadou Damaro CAMARA. Les élus du peuple ont examiné et voté la loi d’autorisation de ratification de la convention portant sur un prêt de 230 millions d’Euros et destiné à la construction d’infrastructures de formation technique et professionnelle dans les huit régions administratives du pays. Selon nos informations, ce prêt obtenu auprès de la société britannique PALUMBO GROUP LTD et son partenaire financier TRINITY WEALTH MANAGEMENT AG est contracté pour un taux de 1,5%, remboursable en 31 ans, avec une période de grâce de 5 ans. Mieux, les deux partenaires offrent à la Guinée 36,15% des 230 millions d’Euros sous forme de don.

Avant le vote de la loi d’autorisation, les députés ont eu à soulever des questions techniques liées à la provenance du montant, à la capacité des partenaires à trouver les fonds et fait des observations sur l’absence d’études de faisabilité des infrastructures annoncées, au plan de décaissement,…

A chacune de ces préoccupations, le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Lansana KOMARA, a donné des réponses qui ont satisfait la curiosité des députés.

Selon le ministre, ce montant de 230 millions d’Euros servira à la construction de 8 écoles régionales de santé, 8 centres multimédias et Infirmeries des ERAM, un Complexe comprenant une école nationale d’agriculture et d’élevage à Koundian (Kankan), 10 centres d’application de formation post-primaire dans les grandes communes rurales, 2 centres de formation professionnelle à Mamou et Lola, 8 Inspections régionales d’enseignement technique, la rénovation et l’extension des CFP de Donka, Ratoma et Matoto, la rénovation et l’équipement des CAFPP de Fria, Boffa et Mamou, la révision des programmes de formation selon l’Approche par les compétences, l’amélioration du taux de participation des filles/femmes à la formation technique et professionnelle et la formation des formateurs.

A terme, l’objectif de ce vaste programme de construction d’infrastructures d’écoles régionales d’art et métier est de résoudre le déficit en cadres techniques et d’ouvriers qualifiés dont souffre le pays, a précisé Lansana Komara.

Prenant la parole, les présidents des groupes parlementaires Rassemblement Républicain, Dr Ibrahima Deen TOURE ; Alliance Patriotique, Dembo SYLLA ; et RPG/AEC, Aly KABA, ont tour à tour appelé les membres de leurs familles politiques à voter favorablement à la Convention.

C’est par une large majorité des voix que les députés ont approuvé la loi d’autorisation de cette convention de prêt, la première sous la 9ème législature.

De l’Assemblée nationale, Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin